Google dénonce un nombre «alarmant» de censures gouvernementales

11 contributions
Publié le 18 juin 2012.

WEB - Le moteur de recherche, qui a reçu en six mois plus de 1.000 demandes de retraits de contenu s'inquiète qu'elles proviennent de plus en plus de pays occidentaux...

Google a publié dimanche soir son 5e rapport sur la transparence, qui liste chaque semestre depuis 2010 les pays ayant demandé de retirer des contenus tels que des vidéos YouTube ou des résultats de recherche. Le moteur de recherche, qui affirme avoir répondu positivement à la moitié des requêtes seulement, s’inquiète de constater la prédominance des messages politiques parmi les contenus à censurer, mais aussi des pays dont émanent les requêtes. «C'est alarmant non pas seulement parce que la liberté d'expression est en danger, mais parce que certaines de ces demandes émanent de pays que vous ne suspecteriez peut-être pas - des démocraties des pays occidentaux qui ne sont pas typiquement associées à la censure», affirme Google.

Sont cités en exemple deux pays auxquels Google a refusé des demandes: l’Espagne, qui a soumis 14 demandes de suppression de contenus visant à faire retirer «270 résultats de recherche qui redirigeaient les internautes vers des blogs et des sites faisant référence à des personnalités publiques et des personnes», et la Pologne qui a demandé le retrait d'un lien vers un site qui la critiquait.

La France demande la suppression de 61 contenus 

En France, entre juillet et décembre 2011, l’Etat a demandé la suppression de 61 contenus, messages ou vidéos. Leur nature? «Des contenus diffamatoires et de pornographie sur YouTube», surtout. Google a accédé à la demande française pour 67% des requêtes appuyées d'une demande de la justice, 47% des autres.

En dehors de l’Europe, Google évoque entre autres la suppression au Brésil de quatre profils d’utilisateurs sur le réseau social Orkut à cause de leurs contenus politiques, ou encore la demande en Thaïlande du retrait de 149 vidéos «considérées comme insultantes pour la monarchie».

>> Ces résultats vous semblent-ils alarmants? Ou vous paraît-il acceptable qu’un certain contrôle soit effectué sur les résultats proposés par Google? Dites-le nous dans les commentaires ci-dessous.

A.L
Newsletter
HIGH-TECH

Recevez une fois
par semaine
toute l'actualité high-tech

publicité
publicité
publicité

publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr