Pornographie: C'est aux parents de protéger leurs enfants sur le Net, selon Google

22 contributions
Publié le 24 avril 2012.

INTERNET - Une analyste travaillant pour le moteur de recherche affirme que ce sont les parents qui sont responsables si leurs enfants tombent sur de la pornographie sur Internet et que ce n'est pas le Web qu'il faut blâmer...

A qui la faute lorsqu’un enfant tombe sur des contenus X en surfant sur la Toile? Ses parents, Internet, le moteur de recherche? Et comment faire pour que cela ne se reproduise plus? Au Royaume-Uni, des membres du Parlement souhaitent introduire un système selon lequel les internautes n’auraient plus du tout accès aux sites pornographiques sauf  s’ils indiquent au préalable qu’ils souhaitent regarder des sites pour adultes. Un moyen d’éviter que les enfants ne tombent sur des contenus explicites lorsqu’ils surfent sur Internet à la maison.

Mais Google ne voit pas cette proposition d’un bon œil et ne souhaite pas avoir à intervenir dans ce domaine. Dans le cadre d’une conférence qui s’est tenue outre-Manche la semaine dernière, Naomi Gummer, analyste des politiques publiques pour Google, a indiqué que les lois n’avaient jamais empêché les enfants de visionner des sites pour adultes, rapporte le Telegraph. «L’idée selon laquelle les lois peuvent protéger les jeunes personnes comme il faut est un mythe. La technologie évolue à une telle vitesse que la législation est un instrument mal affûté pour répondre à ces défis».  Avant d’ajouter: «La vérité c’est aussi que les parents sont complices lorsqu’il s’agit pour les enfants d’aller sur des réseaux sociaux [comme Facebook]. C’est une question d’éducation».

Fiona Mactaggart, membre du Parlement britannique, a réagi auprès du DailyMail, également présent à la conférence: «Les entreprises Web se font tellement d’argent grâce à la pornographie que leurs déclarations ne sont pas surprenantes. Mais elles ne peuvent pas soutenir que leur industrie devrait rester en dehors de toute régulation pour le bien public.»   

Beaucoup de parents ne savent pas comment contrôler la navigation

Un groupe de travail du Parlement britannique affirme ainsi que les entreprises ont la responsabilité de s’assurer que les enfants ne puissent pas avoir accès à des contenus inappropriés en ligne et que les efforts déployés en ce sens sont actuellement dérisoires. Par ailleurs, une enquête parlementaire outre-Manche a conclu que beaucoup de parents manquaient de savoir-faire en matière de technologies pour contrôler la navigation de leurs enfants sur Internet. Des membres du Parlement demandent alors à ce que le gouvernement puisse intervenir si les accès ne sont pas restreints.

Le DailyMail s’inquiète du fait que Google soit trop proche du pouvoir et donc que le géant américain ne soit jamais vraiment inquiété sur ce sujet préoccupant pour de nombreux parents. Le journal cite John Mann, un autre membre du Parlement: «Ces entreprises Web  engagent des personnes dont le travail est d’influencer le gouvernement. Ils choisissent des gens qui ont de bonnes relations (…) Le gouvernement devrait plus écouter les parents et les experts dans ce domaine qui arrivent avec des propositions spécifiques.»

Un autre problème soulevé est celui des smartphones et tablettes. Même si les parents bloquent l’accès vers les contenus pour adultes à la maison, les enfants peuvent toujours y accéder avec ces terminaux mobiles.

>> Selon vous, est-ce aux parents de préserver leurs enfants du porno sur Internet? Que pensez-vous du système proposé par les parlementaires en Grande-Bretagne, à savoir le blocage automatique pour tout le monde sauf dans le cas où quelqu’un signale qu’il veut avoir accès aux contenus pour adultes? Comment faites-vous pour empêcher que vos enfants tombent sur des contenus X? Dites-le nous dans les commentaires ci-dessous.

A.G.
Newsletter
HIGH-TECH

Recevez une fois
par semaine
toute l'actualité high-tech

publicité
publicité
publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr