Une campagne marketing du site MegaUpload, dans laquelle on trouve notamment Kanye West, Ciara, Sera Williams et Will.i.am.
Une campagne marketing du site MegaUpload, dans laquelle on trouve notamment Kanye West, Ciara, Sera Williams et Will.i.am. - PHOTOMONTAGE/20MINUTES

MegaUpload 2, Universal 1. Ce week-end, YouTube a remis en ligne la vidéo de la «Mega Song», infligeant un camouflet à la major. «Nos partenaires ne peuvent pas retirer des vidéos de YouTube, sauf s'ils en possèdent les droits ou qu'il s'agit d'une performance live soumise à des accords exclusifs avec leurs artistes», explique Youtube

 

La polémique a éclaté il y a dix jours quand Universal Music Group a fait retirer le clip dans lequel Kanye, Will.i.am ou encore Diddy font la promo du service d'hébergement MegaUpload. Le site a immédiatement porté plainte, expliquant qu'il avait négocié des accords avec chaque artiste, accusant Universal de jouer les shérif sans égard pour la loi américaine.

 

Coup réussi pour MegaUpload

Universal, qui aime MegaUpload à peu près autant que The Pirate Bay, n'a jamais justifié en détails la raison de son action. Un avocat de l'entreprise a cependant précisé que la procédure n'entrait pas dans la juridiction du Digital Millenium Copyright Act (qui oblige les ayants-droits à apporter la preuve de l'illégalité d'un contenu pour en demander son retrait). Selon lui, Universal exerçait simplement un droit négocié via des accords directs avec YouTube et ne peut donc pas être reconnu coupable d'abus.

 

Pour MegaUpload, il s'agit d'un coup de pub inespéré: le clip a déjà dépassé les deux millions de hits. Le site, régulièrement accusé par les industries du disque et du cinéma de faciliter le piratage, cherche à redorer son image. Son fondateur, Kim Dotcom, explique à TorrentFreaks que tout contenu illégal est systématiquement effacé dès qu'un ayant-droit en fait la demande. Il affirme également que 87% des 500 plus grandes entreprises américaines utilisent légalement MegaUpload pour transférer des fichiers.

 

Mots-clés :