Où sont les femmes sur Wikipedia?

WEB – 87% des articles de l'encyclopédie en ligne sont écrits par des hommes...

C.P.

— 

La page d'accueil de Wikipédia

La page d'accueil de Wikipédia — DR

Plus de 3,5 millions d’articles en anglais, plus d’un million en français et plus de 250 langues représentées. Mais tout cela écrit principalement, à 87%, par des hommes, selon une étude citée par le New York Times. Les chiffres qui viennent de révéler la proportion de femmes écrivant pour l’encyclopédie (13%) sont frappants.

«A cause de ses premiers contributeurs, Wikipedia a beaucoup de points communs avec les geeks hackers hardcore, analyse Joseph Reagle, du Berkman Center for Internet and Society à Harvard. Ce qui inclut une idéologie réfractaire à tout effort d’imposer des règles ou des buts comme la diversité, voire une idéologie décourageant les femmes.»

Jimmy Wales, le fondateur de Wikipédia, abonde dans ce sens, mais le nuance. Selon lui, les utilisateurs de Wikipedia sont effectivement des geeks (donc une population encore majoritairement masculine) car pour contribuer à l’encyclopédie en éditant des articles par exemple, il faut être un minimum familier avec une interface pas toujours simple. Mais il estime que ce sont moins ces geeks que l’interface même qui joue le rôle de repoussoir. Le fondateur souligne donc, selon le Telegraph, que le prochain pas pour Wikipédia est de devenir plus simple d’accès aux non geeks.

Mais cette inégalité des sexes n’est finalement que le reflet du monde réel, selon Jane Margolis, co-auteur d’un livre sur le sexisme dans le monde de l’informatique. Les femmes sont, selon elle, plus réticentes à exprimer leurs opinions. Et de s’interroger: «Dans à peu près tous les espaces, qui fait autorité, qui sont les politiques, les personnes écrivant les éditoriaux?»

Mots-clés :