Le site delicious, anciennement del.icio.us
Le site delicious, anciennement del.icio.us - DR

Petit psychodrame dans la Silicon Valley: Yahoo, en pleine restructuration, va vraisemblablement débrancher la prise du site Delicious, l'un des pionniers du social bookmarking. Fondé en 2003 et racheté par Yahoo en 2005, Del.icio.us a été l'un des premiers à introduire le système de tag (mot clé) pour classer ses favoris Internet. Surtout, les bookmarks étaient alors accessibles sur n'importe quelle machine on pouvait les partager avec les autres internautes.

Tout est parti d'une slide PowerPoint interne qui a fait son apparition sur Twitter. Delicious, Altavista, Yahoo Buzz ou encore MyBlogLog sont listés dans la colonne «sunset» (coucher de soleil). Certains produits sont classés en «fusion» et d'autres en «développer de nouvelles fonctions». Parallèlement, plusieurs rapports ont indiqués que toute l'équipe de Delicious faisait partie des 600 employés supprimés chez Yahoo.

 

Peu de chance d'une seconde vie

Jeudi, l'entreprise n'a pas confirmé la fin de Delicious, expliquant qu'elle communiquerait «plus tard». Malgré tout, les tweets du fondateur du site, Joshua Schachter, ne laissent pas beaucoup d'espoirs. «Je crois qu'il va falloir que je me dépêche de finir le clone de Delicious pour pouvoir exporter mes favoris», écrit-il jeudi.

 

Est-ce vraiment la fin? Sans doute. «Rendre le code open source serait très compliqué. Vendre, moins, mais l'infrastructure de Yahoo est problématique», précise Schachter, qui ajoute «avoir beaucoup à raconter» mais préfère «garder des munitions».

 

En attendant, plusieurs scripts existent pour exporter ses favoris vers d'autres services. Malgré tout, si la fermeture est confirmée, c'est un triste jour pour l'Internet.

Mots-clés :