Capture d'écran du cybercarnet bienbienbien.net effectuée le 26 octobre 2010.
Capture d'écran du cybercarnet bienbienbien.net effectuée le 26 octobre 2010. - 20minutes.fr

Alors que beaucoup parlent de la mort du Web, une triste nouvelle vient de tomber au détour d’un flux récupéré dans notre reader.

Bienbienbien, considéré comme le meilleur blog actuel français, s’arrête, au moins pour un temps. Ses auteurs n'ont pas fini de surfer sans relâche et de mettre les mains dans le Web pour nous, mais ils font une pause, disent-ils. Les autoroutes de l’information et autres NTIC  sont en bernes aujourd'hui.

Le blog est désormais fermé aux commentaires, mais les archives restent pour les nostalgiques. Le site, fondé en avril 2007 (on se souvient de ce premier billet), regroupe une dizaine de contributeurs qui ont publié 3.000 articles et généré 18.000 commentaires en trois ans. Ils continueront leurs blogs et leurs projets personnels (La Blogothèque, L'ONF, Slate, arte.tv, le blog de Henry Michel, de Sskizo, de Monsieur Lâm, d'Artypop, de Maïa Mazaurette) annoncent-ils dans le dernier billet publié mardi matin.

Parmi nos posts préférés, de ceux qu'il faudrait graver dans le marbre, vous pouvez relire «la sociopolitique des héros de séries», «2010 l'année où Internet a tué le mème Internet», le billet sur Sim qui n'était pas encore mort,
celui sur la fille cachée de Rachida Dati, Sarkozy en roi du copié-collé, un des premiers tops 10 des twittos ou encore cette magnifique analyse de la crise de l'hyperlien (élu meilleur article à propos de l'Internet par vos serviteurs).

Alors nous voulions vous dire, nous ne vous oublions pas.

(Source: Twitter)

Mots-clés :