- DR

Etre pédago ou faire peur? Alors que les premiers e-mails d’avertissement aux internautes contrevenants sont censés être envoyés d’ici fin juin dans le cadre de la loi Hadopi, une vidéo commence à faire parler d’elle sur le Net. Son titre est trompeur: «qu’est-ce que la loi Hadopi?», certes pédago, elle risque aussi d’être un rien flippante pour les petites têtes blondes…

Plusieurs blogueurs n’ont pas tardé à réagir vivement, comme Korben ou Fredzone.

Pédago ou démago?

Mise en ligne il y a quelques jours sur Curiosphere.tv, le site de France 5 pour «l’éducation en images», en catégorie «Education aux médias», on y voit s’affronter deux personnages: Super Crapule vs Super Hadopi. On nous y explique pourquoi les téléchargeurs sont des «super crapules». Morceaux choisis…

«Pour éviter les magouilleurs dans ton genre»…

Super Crapule: «Aujourd’hui à l’heure de l’Internet et du haut débit, payer les artistes, c’est dépassé! Alors si toi aussi si tu veux t’en mettre plein les yeux et les oreilles sans débourser un radis, suis les conseils de Super Crapule! Déjà, cache-toi bien derrière ton ordinateur. Ensuite, y’a plus qu’à se gaver! C’est aussi simple que ça !» (…)

Super Hadopi: «C’est pour éviter les magouilleurs dans ton genre qu’une loi a été mise en place. Hadopi que ça s’appelle. (…)

Primo, les ayants-droit des oeuvres que tu as piratées refourguent ton mail et ton adresse à la Haute Autorité pour la diffusion des oeuvres et la protection des droits sur Internet. Ou Hadopi! D’où le nom de la loi: la loi Hadopi! (…)

Parce que tu l’as bien cherché, tu recevras un e-mail d’avertissement. (…) Alors si tu continues ton souk dans les six mois suivants tu recevras une lettre recommandée! (…)

Tu en veux encore? Très bien. Alors un juge s’occupe ensuite de ton cas. Et tu peux être privé pendant un an de ton abonnement Internet! Tu risques de raquer une amende de 300.000 euros! Et tu peux même te choper deux ans d’emprisonnement ! Ah non mais ouais. Carrément. Ça rigole pas, hein ! (…)

Qui est à l’origine de cette vidéo?

Eric Walter, secrétaire général d’Hadopi, confiait récemment à 20minutes.fr qu’il n’y aurait pas de campagne de communication autour d’Hadopi lors de sa mise en œuvre, mais que serait privilégiée «la communication de proximité». Pourtant, ce dessin animé diffusé sur Curiosphere y ressemble fort.

Sur la page source de la vidéo, lorsque l’on clique sur «Infos producteur», le producteur cité est Hadopi. Eric Walter, secrétaire général d'Hadopi, nous précise pourtant qu'Hadopi n'est pas à l'initiative de cette vidéo.

Lundi en courant d'après-midi, Jean-Marc Merriaux, directeur de sactions éducatives au sein du groupe France télévisions, nous précisait que cette vidéo a bien été produite par France 5, contrairement à ce que mentionnait la case «Infos producteur».

«Nous voulions expliquer ce qu'il en était autour du téléchargement et d'Hadopi, puisque la loi a été adoptée, en prenant un ton un peu décalé avec ce dessin animé. Et nous y avons ajouté des documents PDF, qui sont complémentaires. Nous avons testé cette vidéo auprès de lycéens: beaucoup ne connaissaient pas la loi Hadopi», précise Jean-Marc Merriaux. 

>> Que vous suscite une telle vidéo? Vous semble-t-elle pédago, ou partiale? Est-ce dans le rôle de Curiosphere.tv de diffuser une telle vidéo?

Mots-clés :