Le logo de Facebook modifié
Le logo de Facebook modifié - DR/PHOTOMONTAGE

Maîtrisez-vous votre identité numérique? Autrement dit, est-ce que vous parvenez à gérer les traces que vous laissez de vous sur Internet, sur les blogs, forums de discussion, et réseaux sociaux tels que Facebook?

Le sujet, fait débat, avec par exemple ces étudiants pris en flag’ après une soirée festive .

Or, d’après un sondage réalisé par l’institut Scanblog et Opened Mind, les internautes savent parfaitement ce qu’est la e-réputation, ils font ce qu’ils peuvent pour la maîtriser, mais sans forcément y parvenir. Une bonne part des sondés (57%) sont utilisateurs de Facebook, tandis que LinkedIn et Twitter restent confidentiels (5 à 10%).

70% des sondés déclarent avoir déjà vérifié leur «identité numérique», en tapant leur nom et prénom sur un moteur de recherche, pour voir les pages web les concernant qui ressortaient en tête. Et 78% estiment, de manière générale, «prendre garde» à leur e-réputation, par exemple en évitant de publier des photos ou commentaires trop personnels sur des forums et réseaux sociaux.

Pourtant, seuls 7% des sondés pensent bien maîtriser les informations les concernant, et 51% aimeraient mieux les contrôler. L’occasion, de rappeler quelques règles de bon sens.

Facebook, une place publique par défaut

Car les Facebook, Twittter, le site de géolocalisation Foursquare et d'autres réseaux sociaux sont certes une manière de garder le lien avec vos amis et connaissances, même s’ils sont au bout du monde. A condition de ne pas tout y dévoiler sur vous. Car il ne faut jamais oublier que, par défaut, un réseau social est une place publique, sauf si vous «verrouillez» l’accès à certaines infos plus perso, voire vous ne les publiez pas.

Profil public ou semi-public ?

Sur Facebook, vous pouvez choisir de rendre certaines données uniquement accessibles à vous amis proches. A condition de prendre le temps de paramétrer vos pages Facebook. Pour cela, une fois connecté, allez dans Compte – Paramètres de confidentialité – Informations du profil. Là, vous pouvez choisir qui aura accès à vos données.

Plus précisément, vous pouvez créer un groupe d’amis en «profil limité», dans lequel vous donnerez accès à un nombre restreint d’infos vous concernant. Pratique si vous acceptez votre boss parmi vos «friends» sur Facebook. Vous pouvez très bien créer un profil minimal accessible à tous, et réserver l’accès à certaines infos (voire à la possibilité de commenter vos infos sur votre mur) à certains amis.

Les dernières subtilités de Facebook

Le 9 décembre 2009, Facebook demandait à ses 350 millions d’utilisateurs de mettre à jour leurs paramètres de confidentialité protégeant leurs informations (date de naissance, liste d’amis, photos…) affichées. Dans les faits, ces nouveaux paramètres par défaut rendaient presque tout public!

Pour remédier à cela, allez dans Paramètres de confidentialité - Applications et sites – Ce que vos amis peuvent partager à propos de vous. Là, vous pouvez paramétrer ce que vos amis peuvent partager à propos de vous dans des applications et sur des sites web. «Lorsque vos amis utilisent une application ou un site web conçu pour fonctionner avec Facebook, ils peuvent partager certaines informations vous concernant», y précise Facebook. Là, cochez uniquement les éléments que vous acceptez que les amis de vos amis voient.

Les bonnes règles

Elles restent toujours les mêmes: inutile de partager vos connaissances religieuses ou politiques avec tout le monde, évitez de copiner avec des inconnus, de diffuser des photos de beuveries… Des points basiques, listés par le Times.















(1) Etude réalisée auprès d’un échantillon représentatif de 1 021 personnes, méthode des quotas. IEntretiens en ligne réalisés du 5 au 22 février 2010



Mots-clés :