VIDEO. Le site Zone Téléchargement fermé par la gendarmerie, trois personnes en garde à vue

DOWNLOAD Trois personnes sont en garde à vue à Toulouse...

L.B.

— 

Zone téléchargement fermé par la gendarmerie nationale

Zone téléchargement fermé par la gendarmerie nationale — CAPTURE TWITTER

Zone téléchargement est en tête des tendances Twitter et ça ne va pas faire plaisir à tout le monde. La gendarmerie nationale a annoncé ce lundi la fermeture du célèbre site de téléchargement illégal, qui permettait de récupérer en direct download [à la différence du peer-to-peer, l’utilisateur se connecte à un serveur et télécharge le fichier en cliquant sur un lien] des séries et des films.

Sept personnes ont été interpellées et parmi elles trois ont été placées en garde à vue à la section de recherches de Toulouse, selon une source de l’AFP.

>> A lire aussi : Plus de 10 millions de Français piratent du contenu

L’un des sites français les plus importants du genre

C’était l’une des plateformes françaises les plus importantes du genre, avec 3,7 millions de connexions par mois, selon les autorités. Mais il affiche ces dernières heures un message d’erreur. Et, comme à l’époque de la fermeture de Megaupload en 2012, les internautes pleurent la disparition du site.

Cette fermeture intervient après une enquête menée par la section de recherches de Toulouse avec l’appui du  Centre de lutte contre les criminalités numériques (C3N), indique le compte Facebook de la gendarmerie. Elle estime le préjudice subi par les ayants droit à 75 millions d’euros.

>> A lire aussi : Les «Experts» français, une référence pour lutter contre la criminalité