Mark Zuckerberg, fondateur de Facebook, lance un club littéraire en ligne

WEB Mark Zuckerberg a relevé le défi de lire un livre chaque semaine en 2015...

J.M.

— 

Le fondateur de Facebook Marc Zuckerberg lors d'une intervention à l'université de Tsinghua à Pékin le 22 octobre 2014

Le fondateur de Facebook Marc Zuckerberg lors d'une intervention à l'université de Tsinghua à Pékin le 22 octobre 2014 — Université Tsinghua

  • Chaque année, le fondateur de Facebook relève un défi soumis par les abonnés à sa page.
  • Pour 2015, Mark Zuckerberg a pris la résolution de lire un livre par semaine.
  • Son premier choix: l'essai The End of Power, de l’éditorialiste et chroniqueur Moisés Naim.

Le fondateur de Facebook a pris une bonne résolution pour la nouvelle année. «Mon défi pour 2015 est de lire un nouveau livre chaque semaine», a écrit Mark Zuckerberg, le 3 janvier dernier, sur sa page Facebook. Et en priorité des ouvrages qui abordent les «cultures, croyances, histoires et technologies». Pourquoi? «Je trouve que lire des livres est intellectuellement enrichissant. Les livres permettent d’explorer un sujet à fond et de s’immerger par soi-même, de manière plus intense que la plupart des médias aujourd’hui.» Internet compris?

Une communauté Facebook appelée «A Year in Books»

La résolution s’est accompagnée de la création d’une communauté Facebook, appelée «A Year in Books» («Une année dans les livres»), qui avait déjà été likée par plus de 121.000 personnes ce lundi matin. Le premier livre que Mark Zuckerberg a choisi, c’est l’essai The End of Power, de l’éditorialiste et chroniqueur Moisés Naim, ancien ministre du Développement au Venezuela. Une publicité qui a ravi l’auteur, comme en témoigne son tweet. Car Mark Zuckerberg compte 30 millions d’abonnés sur sa page Facebook.

Les années passées, Mark Zuckerberg avait relevé les défis suivants: apprendre le mandarin, rencontrer chaque jour une nouvelle personne qui ne travaille pas à Facebook, écrire chaque jour un remerciement à quelqu’un qui a contribué à rendre le monde meilleur, être végétarien, porter une nouvelle cravate chaque jour...

Le 31 décembre, il s’en était remis à Facebook pour lui suggérer le défi à venir pour 2015. Il a écarté certaines propositions, comme lire la Bible ou apprendre tout d’un pays chaque semaine.