Le jeu 2048.
Le jeu 2048. - DR

Un successeur pour «Flappy Bird»? «2048», qui n’est pas le nom d’un prochain film d’anticipation mais d’un jeu de puzzle en ligne, qui semblent avoir conquis beaucoup de personnes.

 

Comment on y joue? Sur une grille de 16 cases, on fait bouger les chiffres, d’une case à l’autre, à l’aide des flèches directionnelles du clavier. Ainsi, ils s’additionnent. Le but du jeu? Atteindre le chiffre 2048.

«J'ai réalisé ce jeu en un week-end, pour me détendre et pour m'amuser, explique son auteur Gabriele Cirulli, à 20 Minutes. Je voulais créer ma propre version du concept de jeux qui m'ont inspiré». Soit 2048 par Saming et 1024 de Veewo Studio, une application pour smartphones. Il s'est aussi appuyé sur le concept similaire d'un autre jeu de puzzle, «Threes». Une version multijoueurs pour s’affronter en duel a même été créée par un autre jeune développeur, le canadien Emil Stolarsky.

Créé par un jeune développeur italien

L’auteur de ce jeu se présente sur son site Internet comme un jeune développeur italien né en 1994, spécialisé dans le design des interfaces,  passionné de Web et habitant près de Goritz, dans le Nord de l’Italie. Sur son compte Twitter, il raconte avoir mis en ligne son «petit jeu» le 9 mars et dès le lendemain s’est dit surpris par la réaction enthousiaste à «2048». Je suis le «pire cauchemar de votre productivité», plaisantait-il quelques jours plus tard. Selon lui, le jeu durant environ 8 minutes, «plus de 521 ans ont déjà été passées» sur «2048». A 20 Minutes, il affirme lundi que «quatre millions de personnes y ont joué et que plus de 32 millions de parties ont été achevées.»

Gabriele Cirulli a indiqué qu’il ne ferait pas d’application pour smartphones à partir de son jeu: «Je n’ai pas de projet pour le vendre. Je veux qu’il soit gratuit et jouable par quiconque apprécie d’y jouer.» Il précise à 20 Minutes: «Je ne réaliserai pas d'application pour 2048 parce que ce ne serait pas éthiquement correct pour moi d'essayer de faire des bénéfices à partir d'un concept de jeu que quelqu'un d'autre a inventé. Le jeu est en open source, ce qui signifie que quiconque peut facilement faire sa propre version pour une application.»

Ce dimanche 16 mars a pourtant été mis en ligne une version Android, intitulée «2048 official by Gabriele», déjà téléchargée entre 10.000 et 50.000 fois… Ce qui agace évidemment Gabriele Cirulli. «Il vaut mieux être très prudent en le téléchargeant, parce que ce n'est pas officiel et pas créé par moi.»

Mots-clés :