Capture d'écran du service Helpouts de Google.
Capture d'écran du service Helpouts de Google. - DR

J.M.

Sur YouTube, les vidéos de tutoriaux sont légion: comment fabriquer un avion de combat F16 avec un bout de papier? Comment avoir des abdos d’enfer en se bougeant trois minutes par jour? Comment te dire adieu? Mais parfois, ce n’est pas très probant. La chaîne «How to basic» sur YouTube se moque ainsi avec beaucoup de mauvais goût et autant de succès (plus de deux millions d’abonnés) de ses innombrables tutoriaux, parfois approximatifs.

Mettre en relation des utilisateurs experts

Google a donc lancé ce lundi aux Etats-Unis un nouveau service appelé «Helpouts», pour mettre en relation des utilisateurs experts via un chat vidéo. Les conseils vont de la retouche photo, des cours de gym, de l’apprentissage d’instruments de musique…

Actuellement, Helpouts compte huit catégories: art et musique, cuisine, fitness et nutrition, formation et carrière, informatique et électronique, maison et jardin, mode et beauté ainsi que santé. On peut à la fois demander de l’aide tout de suite –«au secours comment colmater ma fuite d’eau»- ou prendre rendez-vous à une heure fixe. La condition posséder un compte Google+.

Les services peuvent être gratuits (c’est gentil) ou payants, facturés à la minute ou à un tarif fixe. Pour rétribuer son expert, il faudra passer par le système de paiement Google Wallet. Et pour l’utilisateur, «si l’expérience ne vous satisfait pas, nous vous offrons un remboursement complet», assure Udi Manber, vice-président Engineering, dans une note sur le blog Google. Les utilisateurs sont invités à laisser une appréciation sur le service.

Les marques sont intéressées

Un particulier, un certain Tony Gebely,  propose ainsi une heure de cours sur le thé: savoir où l’acheter, comment le préparer… Coût: 75 dollars (environ 55 euros). Le même homme donne aussi une initiation à l’outil de blog WordPress. Deux heures facturées 200 dollars (148 euros). Mais les marques sont également intéressées et sollicitées. La chaîne Sephora dispense des conseils de maquillage tandis que Weight Watchers pour apprendre à surveiller son poids.

Le service Helpouts est également lancé via une application Android, de quoi partager ses compétences via la cam de son smartphone, en tous lieux. Mais pour l’instant, le lancement de Helpouts ne concerne qu’une poignée de pays anglophones, il faudra attendre pour une version française.