Le logo du réseau social Twitter.
Le logo du réseau social Twitter. - YASUYOSHI CHIBA / AFP

Alors que la journée de samedi a vu apparaître en tête des trending topics de Twitter le hashtag #lesgaysdoiventdisparaîtrecar, le Comité Idaho France a fait savoir qu’il souhaitait porter plainte contre le site de micro-blogging pour diffusion d’appel à la haine envers les homosexuels.

Dans un communiqué, le comité explique que «malgré les alertes, Twitter laisse se développer une ambiance de plus en plus homophobe sur ce réseau social et aucune réponse sérieuse n’est apportée».

«Cette prolifération d'homophobie»

L’association de lutte contre l’homophobie et la transphobie affirme que «la loi impose pourtant à Twitter France d’avoir des modérateurs, la complicité de cette prolifération d’homophobie et d’appel à la haine et purement et simplement une honte».

Toujours dans ce communiqué, le Comité rappelle que «ce n’est pas la première fois qu’un hashtag de ce style est diffusé et les moyens d’alerte ne fonctionnent pas. Twitter n’a pas respecté les engagements pris avec SOS Homophobie».

Ce hashtag apparaît le jour-même où est lancée la «marche des veilleurs» à travers toute la France de la Manif pour tous.

Le Comité Idaho France a également récemment appelait au boycott des Jeux olympiques de Sotchi, en Russie, après les récentes déclarations de membres du gouvernement russe concernant les homosexuels.

Mots-clés :

  • Aucun mot-clé