Grande-Bretagne: Un enfant de 5 ans dépense 2.000 euros en jouant sur iPad

TECH Le jeu Zombies Vs Ninja, gratuit à l'origine, peut être agrémentée d'armes pour progresser plus vite, moyennant paiement. Des «add-on» accessibles d'un simple clic si l'iPad n'est pas correctement paramétré...

Bérénice Dubuc

— 

Un enfant joue avec un iPad dans un Apple Store de Hong Kong, le 24 septembre 2011. 

Un enfant joue avec un iPad dans un Apple Store de Hong Kong, le 24 septembre 2011.  — Thomas Yau/EPN/NEWSCOM/SIPA

Comment gagner à tous les coups lorsqu’on joue à des jeux sur iPad? En téléchargeant des extensions d’armes! C’est le «truc», certes un peu onéreux, qu’un petit Britannique a trouvé pour avancer dans le jeu Zombies Vs Ninja, application dont le principe est de tuer un maximum de zombies avec un ninja armé de différents projectiles, rapporte le Daily Mail.

Danny Kitchen, 5 ans, a dépensé 1.700 livres sterling (environ 2.000 euros) en une soirée, pour dégommer plus de zombies sur l’iPad familial. L’application, gratuite à l’origine, peut en effet être agrémentée d’armes (flèches, bombes, …) moyennant monnaie sonnante et trébuchante. Des «add-on» accessibles d'un simple clic si l'iPad n'est pas correctement paramétré. Le garçonnet a téléchargé dix-neuf de ces «add-on» à 69,99 livres sterling (81 euros) en dix minutes.

«Je n’ai plus le droit de toucher à l’iPad»

Ses parents, Sharon et Greg Kitchen, trop occupés par les invités qu’ils recevaient ce soir-là chez eux, à Warmley, près de Bristol, n’ont découvert les achats de leur fils que le lendemain, à la réception de l’email d’iTunes servant de facture et détaillant les achats. «J’ai pensé qu’il s’agissait d’une erreur, et j’ai donc vérifié mon compte bancaire en ligne, mais rien n’avait été prélevé», a raconté Sharon Kitchen au quotidien britannique. Elle a compris que la somme avait bien été prélevée lorsque sa banque l’a appelée pour lui dire qu’elle avait autorisé la transaction.

«J’ai demandé a Papa de rentrer le mot de passe pour télécharger le jeu. Il m’a dit non, mais je lui ai répondu que c’était gratuit, donc il a dit oui. Le lendemain, des tonnes d’argent avaient été dépensées.  Je ne sais pas comment j’ai fait. J’ai pensé que c’était gratuit», a raconté le petit garçon, qui conclut tristement: «Maintenant, je n’ai plus le droit de toucher à l’iPad.»

La famille devait être remboursée par Apple, qui leur a expliqué comment sécuriser leur iPad. Ce cas n’est cependant pas isolé, selon le Daily Mail, puisque Apple a déjà du rembourser aux Etats-Unis quelque 76,5 millions d’euros à des parents qui avaient connu la même mésaventure avec leurs enfants.

Mots-clés :

Aucun mot-clé.