Le compte Twitter de l'AFP Photo a été piraté le 26 février 2013.
Le compte Twitter de l'AFP Photo a été piraté le 26 février 2013. - 20 MINUTES

P.B.

Cela peut arriver à n'importer qui. A Gizmodo, Wired ou McDonald's, récemment. Le compte Twitter @AFPphoto a été victime de hackers qui en ont pris le contrôle pendant près de 2 heures, publiant des messages de soutien à Bachar al-Assad.

A 17h58, l'AFP a publié un tweet depuis son compte principal avertissant que son compte photo avait «été piraté», ajoutant: «Les photos postées récemment ne sont pas les nôtres et nous ne pouvons pas les supprimer.»

Le premier message des hackers a été publié à 17h35. «MEILLEURE photo de la semaine (16-22 Fev), #Obama soutient l'allégeance des rebelles à Al-Qaïda.»

En 90 minutes, ils ont posté dix tweets dénonçant notamment les attaques de drones en Afghanistan et les activités des rebelles syriens avec le hashtag #FakeRevolution. Ils ont également publié une photo de «Bernard-Henri Levy le sioniste».

L'Agence France-Presse a évidemment contacté Twitter pour demander le blocage de son compte, mais il a fallu près de deux heures avant qu'il soit suspendu. Certains followers n'avaient pas compris qu'il s'agissait d'un piratage et se sont énervés.

Si votre compte a été piraté, Twitter a un guide officiel en français pour en reprendre le contrôle en remettant à zéro votre mot de passe. Mais parce que cela ne suffit pas toujours, nous préparons un article plus détaillé. Celui-ci sera mis à jour avec nos conseils.