Les habitants d'Harlem affligés par le «Harlem Shake»

1 contribution
Publié le 21 février 2013.

WEB - Le «Harlem Shake» qui agite la toile depuis trois semaines n'a rien à voir avec le vrai mouvement de danse du Harlem Shake. De quoi agacer les habitants d'Harlem qui y voient un manque de respect...

«Je crois qu’ils sont mal informés!», «Ces gens-là ne vivent pas à Harlem!», «C’est pas ça le Harlem Shake. Vous voyez des gens autour de vous en train de faire cette merde vous?». Le «Harlem Shake» tel qu’il circule sur le Net depuis le 2 février n’est pas du goût des habitants d’Harlem interrogés dans un micro-trottoir réalisé au milieu de ce quartier du nord de New York.

Face au spectacle des quatre amis en combinaison moulante et flashy se trémoussant dans tous les sens, certains pouffent, mais une majorité tient à rectifier («Ce n’est pas lié le moins du monde au Harlem Shake») voire se vexent: «C’est une vraie danse qui n’obtient pas le respect qu’elle mérite». «C’est une bande d’idiots», tranche une habitante. Le message unanime adressé (avec le sourire) aux créateurs de la vidéo et à tous leurs repreneurs: «Arrêtez ça tout de suite!», «Trouvez-vous un nouveau hobby!». «Cette danse-là, c’est la Californie!» lance une jeune fille. «N’essayez pas d’être ce que vous n’êtes pas», renchérit un garçon.   

Le Harlem Shake existe bel et bien. C’est «une danse géniale quoiqu’incroyablement difficile: elle consiste en un mouvement saccadé des épaules suivi d’un éventuel "balayement" des épaules», explique le site d’infos culturelles Vulture. Le Harlem Shake s’est d’abord appelé «Albee» en l’honneur de son inventeur, un danseur nommé Al B qui l’aurait expérimenté alors qu’il offrait des prestations lors des pauses des tournois de basket-ball Entertainer's Basketball Classic en 1981. Les danses traditionnelles d’Ethiopie l’auraient inspiré… Des années plus tard, en 2001 «Special Delivery» et «Let’s Get it» de G.Dep sont identifiés comme les clips ayant réellement popularisé ce mouvement si technique.

«Harlem a été à l’origine de beaucoup de choses, à commencer par le hip-hop dans les années 1980. On innove encore et ce n’est pas ce genre de choses qui vont nous stopper!» rétorque encore un homme d’une cinquantaine d’années. «Merci d’utiliser le Harlem Shake de façon responsable!» conclut ainsi la vidéo. En plus d’une démonstration par les habitants d’Harlem à 3’38 ci-dessus, en voici une autre pour vous entraîner:

A.L
publicité
publicité
publicité

publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr