Diglee, illustratrice, en chat à la rédaction vendredi 29 juin
Diglee, illustratrice, en chat à la rédaction vendredi 29 juin - G. LABARTHE / 20 MINUTES

C. La.

«Merci à tous mes petits Licornoux marbrés pour votre amour pailleté et votre fidélité sans faille.  Je vous attends en dédicace aujourd'hui et demain à Paris, et je vous dis à trèèèèèès vite pour la suite.

Amour de Petit Poney sur vos maisons.

XXXX

Diglee»

13h05: Et la dernière question pour Sara: «Pourquoi tous tes personnages ont un nez mais pas toi?»

12h55: Avant-dernier dessin de Diglee. Julia, sur la page Facebook de Diglee: «Hi Diglee! You know me, I'm Ryan Gosling, you're very pretty... Are you single?»

 

 

12h40: Guigui demande: «Qui est ta référence en matière de dessin?»

12h35: Question de Camille: «Ceux qui te suivent savent que ton look ne passe pas inaperçu, comment est tu habillée aujourd'hui?» 

12h25: Axel sur la page Facebook de Diglee: «Si tu devais abandonner ta frange et tes lunettes, est ce que tu continuerais à te dessiner comme aujourd'hui ( c'est a dire avec ta mini frange et ses ronds autour des yeux?)»



12h10: «Vas-tu arrêter ton blog à la quarantaine?» demande Soukeina sur la page Facebook de Diglee

 

11h50: Mary: «Ta réaction si tu croisais Jake Gyllenhaal dans la rue?»

11h35: Troisième question. Slitty: «C’est quoi une "glitter addict"»?

 

11h18: Deuxième question, celle de l'internaute Dev: «Dans le prochain opus, tu parleras de quoi?»

11h12: Diglee a choisi la première question: Celle de Billie: «J’aime bien ce que tu fais: frais et drôle! Mais parfois j’entends mon mec ou mes potes me dire: “Bah c’est vraiment une BD de filles pour les filles” Et ça m’agace! Que dirais-tu à ceux qui te reprochent de faire des BD de filles?»


----------------------------------------------------------

Maureen Wingrove, alias Diglee, raconte depuis ses 19 ans ses péripéties quotidiennes dans un blog qui réunit plus de 350.000 visiteurs chaque mois. Après un premier album, «Autobiographie d’une fille gaga», publié en 2011, Diglee revient cette année avec «Confessions d’une glitter addict».

Dans ce deuxième opus, Diglee nous parle mode, bien sûr, mais pas que. Elle dépeint aussi avec autodérision sa génération (elle a 24 ans). Elle se moque de ses copines, de sa famille, et surtout d’elle-même.