Anne Hidalgo, à 20 Minutes, octobre 2011
Anne Hidalgo, à 20 Minutes, octobre 2011 - Charlotte Gonthier

Cédric Garrofé

Bonjour madame. Comme beaucoup de jeunes adultes, je galère vraiment pour trouver un logement. J'ai un salaire et mon copain aussi, j'ai pas l'impression d'avoir besoin d'un logement social! Qu'est-ce qu'on peut faire pour changer les choses? (Orelee)

Pour beaucoup de personnes, c’est en effet la galère. Nous nous sommes engagés, comme nous le faisons déjà à Paris, à financer des logements sociaux, c’est-à-dire des logements accessibles au plus grand nombre (à Paris, par exemple, 70% des Parisiens sont éligibles au logement social et nous aurons financé 70.000 logements sociaux nouveaux depuis 2001). Mais nous proposons aussi l’encadrement des loyers, notamment lors de la première location et de la relocation, car sans mettre à contribution le secteur privé, nous ne lutterons pas efficacement contre la spéculation féroce, surtout dans les grandes villes et dans toute la région parisienne.

Mme Hidalgo : que propose Martine Aubry pour les banlieues ? La situation est vraiment urgente! Faudra-t-il qu'on s'indigne nous aussi comme en Espagne ou à New York pour être entendus? (PaulCartenay)

Martine Aubry, élue d’une grande métropole, connaît bien la question des banlieues. Des mesures doivent être prises en matière d’urbanisme, de mixité sociale. Par exemple, en portant à 25% la part des logements sociaux dans toutes les villes. Ou encore en instaurant une maîtrise des loyers pour permettre notamment aux classes moyennes de se loger. Mais la question des banlieues passe aussi par le soutien aux services publics : l’école (il y aura plus de moyens et d’enseignants dans les quartiers difficiles), l’hôpital et l’affectation des médecins dans les déserts médicaux (qui ne sont pas que ruraux), la sécurité (en recrutant des policiers et en remettant la police de proximité là où elle est nécessaire)... La jeunesse, la diversité des populations des quartiers sont une chance pour notre pays. Au lieu de stigmatiser, il faudra s’appuyer sur ces énergies et sur les principes de la République pour offrir de nouveaux horizons à ceux qui ont été abandonnés depuis longtemps.

60 ans, 62 ans, 65 ans... Je n'y comprends plus rien avec ces histoires de Pascal Terrasse ! Qu'en dit madame Aubry? (LithuanianFriedChicken)

Moi non plus, je ne comprends pas. Et je suis inquiète de voir l’un des nôtres, non pas de revenir à l’âge légal de 60 ans comme nous nous y sommes engagés dans le projet socialiste, mais de proposer de repousser l’âge légal à 65 ans ! Qui plus est d’expliquer qu’entre ce que l’on dit au PS et ce que l’on fera au pouvoir, il pourrait y avoir une différence. Ce n’est pas ma culture politique. Martine Aubry s’est engagée très précisément à rétablir l’âge légal à 60 ans, elle propose aussi le mode de financement (taxation des banques, taxation des stock-options,...) de la réforme des retraites qu’elle proposera aux partenaires sociaux dès qu’elle sera élue. Comme elle, je pense qu’il faut toujours dire à l’avance ce que l’on va faire, et faire ce que l’on a dit. C’est une condition indispensable de la moralisation de la vie publique qu’attendent nos concitoyens. Il n’y a qu’à voir dans le mouvement des Indignés, qu’un des principaux reproches fait aux politiques, c’est de ne plus croire à ce qu’ils disent. Retrouver la confiance, c’est dire la vérité.

Concernant la politique écologique de M. Aubry: quelles mesures concrètes outre le nucléaire? Qu'en-est-il de l'aéroport Notre-Dame des Landes suite aux prises de positions de S.Royal et A.Montebourg? (jhebert)

Martine Aubry propose de s’engager sans attendre dans la transition écologique de notre pays. Elle a d’ailleurs travaillé avec Pierre Radanne, expert international sur le climat, pour préciser le chemin de cette transition écologique : d’abord, sortir du nucléaire car le nucléaire est une énergie du passé ; augmenter la part des énergies renouvelables et aller vers plus de sobriété énergétique (dans la construction des bâtiments, dans le développement des transports publics, etc).

On a l'impression que les socialistes font la course avec la droite sur la dette. Va-t-on suivre le même chemin que la Grèce avec des privatisations massives? Comment avoir confiance en vous pour faire que la France ne devienne pas surendettée?

Martine Aubry a dit très clairement qu’on ne pouvait pas sortir de la crise en faisant la course à l’austérité. Il faut bien sûr résorber la dette, mais il faut soutenir avec la même force, la croissance et l’emploi car nous souffrons de ce déficit de croissance et d’emploi. Elle a précisé le chemin pour y arriver : elle supprimera 50 milliards d’euros par an de niches fiscales inutiles et inefficaces. Une partie de ces sommes sera consacrée à la résorption de la dette, l’autre partie à financer nos priorités : l’emploi, l’éducation, la sécurité, le pouvoir d’achat.

Mme Hidalgo, bien-sûr vous êtes soutien de Mme Aubry donc vous n'allez admettre aucune faute, aucune erreur maintenant. Mais franchement, ces attaques personnelles contre Hollande, non seulement ne grandissent pas votre candidate, mais en plus créent soit une fracture si elle est désignée, soit une trousse à outils pour la droite si c'est Hollande qui gagne dimanche. Cette agressivité n'est-elle pas une preuve de faiblesse plutôt que de force ? (Patoche34)

D’abord, je ne vois pas d’agressivité dans ce qui permet de distinguer des propositions de fond. L’enjeu de cette primaire est très important, pas uniquement pour la gauche et le PS, mais pour tous les Français. Donc restons sereins, évitons la fébrilité, tout en permettant la clarté des positions, car la transparence honore le débat démocratique et permet aux citoyens de faire leur choix.

Hier, Julien Dray a eu la courtoisie et je l'en remercie de répondre à ma question concernant le cumul des mandats et des indemnités des élus socialistes. Trouvez-vous normal qu'un élu socialiste cumule plusieurs mandats d'élus plus une retraite de la fonction publique et parfois une retraite d'un autre mandat. Est-ce cela "l'ordre juste". (franchouillart)

D’abord, je suis contre le cumul d’un mandat d’exécutif local avec un mandat national. Les citoyens veulent aujourd’hui des mandats pleinement engagés dans les mandats qu’ils sollicitent : c’est une question de crédibilité des politiques et de respect vis-à-vis des citoyens. Par ailleurs, le non-cumul permettra de faire venir plus de femmes, de jeunes, de catégories socioprofessionnelles, très peu présents dans le monde politique. Tout simplement parce que cela élargit le jeu de la démocratie, c’est vital! Nous sommes un des derniers pays au monde à avoir une pratique aussi intensive du cumul des mandats. Dès 2012, nous appliquerons avec Martine Aubry, ces principes. Je ne suis pas d’accord avec ceux qui pensent que le non-cumul serait préjudiciable dans une élection. Les citoyens aspirent aussi au renouvellement de ceux qui les représentent.

Dans notre pays les femmes restent payées 20% de moins que les hommes! il faut agir, VITE! Qu'en pensez-vous? (Noelliedeparis)

Oui, Martine Aubry a été la seule à proposer une loi - déjà rédigée et disponible sur http://www.martineaubry.fr - pour établir l’égalité salariale dans les entreprises. Elle s’est engagée à ce que ce soit la première loi de son mandat de Présidente de la République. Il faut en finir avec cet archaïsme “plombant” que subissent au quotidien, les femmes dans notre pays.

Si Martine Aubry perd les primaires, quelle sera son action, à partir de lundi, sachant qu'elle s'en prend sévèrement à François Hollande et que ceci ne sera pas effacé dans le futur? (alain69007)

Martine Aubry gagnera les primaires! Par ailleurs, elle est restée tout au long de cette campagne dans le respect des autres candidats. Pointer les différences, et elles existent, contribue à la clarté du débat démocratique et au choix des citoyens.

Le mariage entre et l'adoption pour les personnes homosexuelles, est-ce acquis? (Loodu27)

Pour Martine Aubry, oui. Elle défend depuis longtemps ces avancées dans l’égalité des droits, elle a d’ailleurs rappelé récemment que ces réformes extrêmement importantes, seront engagées dès le début de son quinquennat. Je suis convaincue qu’avec de la volonté politique, un Sénat désormais à gauche et une opinion publique favorable, cette réforme sera enfin adoptée et mise en œuvre. Tant mieux !

Vous engagez-vous, ceci de manière formelle et définitive, à réformer le statut pénal du chef de l’Etat? (Anarcho)

Oui, bien sûr, c’est très clair. Martine Aubry l’a affirmé : le chef de l’Etat ne peut pas échapper à la justice de son pays.

L'hégémonie financière et les crises qui en découlent sont causées en grandes partie par les lois créées par les socialistes, dont votre parti doit assumer l'héritage. Comment dans le contexte de crise et de méfiance vis-à-vis des marchés financiers pouvez-vous à la fois assumer cet héritage et en dénoncer les conséquences? (Lohke75)

Un peu tordue comme question, non?  La crise de 2008 qui se poursuit aujourd’hui, est d’abord une crise d’un système financier international qui n’a plus rien à voir avec l’économie réelle. C’est aussi une crise qui témoigne des renoncements des politiques à mettre la finance au service de l’économie réelle, et l’économie au service de l’humain. C’est pour cela que Martine Aubry prône une gauche forte, car il faudra beaucoup de courage et de ténacité pour changer en profondeur le système, et pour engager la transition écologique dans notre économie.

Que pensez-vous des dernières positions de l'ONU par rapport a l’échec de la guerre aux drogues et de l'utilité de dépénaliser le cannabis sachant que ce dernier fait beaucoup moins de victimes que le tabac et l’alcool qui sont eux, légaux et taxés par l état (irastam) et (mikepatton)

Martine Aubry est d’accord pour dépénaliser la consommation de cannabis, pas pour la légalisation. Il faudra aussi conduire une politique très active de prévention des addictions, auprès des jeunes notamment.

Êtes-vous favorable à l'instauration de la proportionnelle intégrale aux législatives?

Je pense qu’il faut une dose de proportionnelle aux élections législatives.

Quelles sont les qualités de Martine Aubry ? (Olivierc)

L’authenticité, la sincérité, la force de caractère, l’expérience, la générosité. Autant de qualités dont nous avons besoin au sommet de l’Etat.

Je suis un soutien de Martine Aubry mais êtes-vous vraiment confiante pour ce dimanche?

Totalement! Il y a un enthousiasme, une mobilisation sur le terrain qui grandit de jour en jour. Nous l’avions déjà constaté avant le premier tour, en dépit du système médiatico-sondagier qui prédisait le contraire. Lorsque je vois toute cette énergie citoyenne, des soutiens aussi puissants et divers que ceux de Stéphane Hessel, de Jean-Louis Nadal (l’ancien plus haut magistrat de France), de Jamel Debbouze, de José Bové, de Virginie Ledoyen, de Sandrine Bonnaire, de Dominique Voynet, une majorité d’élus socialistes partout sur le territoire,... je sais que Martine Aubry est portée par ce mouvement très large, très rassembleur, bien au-delà des tractations. Ce mouvement s’exprimera fortement dimanche!

Bonjour. J'hésite encore entre Martine Aubry et François Hollande. Pourquoi devrais-je voter Hollande? (HerveT)

Je vous dirais surtout pourquoi je pense important de voter pour Martine Aubry ;-) D’abord, l’expérience, la solidité, la force de caractère qui permettra de battre Nicolas Sarkozy et diriger le pays dans un moment de tempête où il faudra tenir le cap. Martine Aubry est une femme qui a su rassembler le Parti Socialiste, après 2008, c’est-à-dire après de très fortes divisions. Pour la première fois dans notre histoire, nous avons voté à l’unanimité un projet pour la présidentielle : nous le devons au travail de fond qu’a fait Martine Aubry. Pour la première fois aussi dans l’histoire de la démocratie française, nous avons conduit une primaire ouverte aux citoyens pour choisir la candidate de la gauche, à l’élection présidentielle. Nous le lui devons. Au-delà de la clarté des propositions qui sont les siennes sur l’économie, le social, l’Europe, la transition écologique, elle porte avec convictions et courage (car il en faut!) des propositions pour moraliser et moderniser notre démocratie : non-cumul des mandats, parité, égalité femmes/hommes, indépendance de la justice, indépendance des médias... Enfin, et ce n’est pas pour me déplaire, avoir la première femme Présidente de la République - et cette femme-là en particulier - montrerait à chacun dans notre pays, que les femmes comme les hommes ne se verraient plus interdire aucune sphère.

François Hollande est-il le candidat du système? (Perovnac)

Dans cette campagne, tous les candidats sont respectables. Il n’est pas question pour nous de dénigrer qui que ce soit. J’ai constaté, comme beaucoup, avant le premier tour, une pression sondagière qui, d’ailleurs a été démentie lors du premier tour. Donc François Hollande est un candidat pour lequel nous avons du respect, même si je pense que Martine Aubry, que je soutiens, est la plus à même de nous faire gagner face à Nicolas Sarkozy et de porter un projet ambitieux de changement du système.

Martine Aubry perdrait contre n'importe qui a droite, Hollande a beaucoup plus de qualités et pourrait très facilement battre le sortant ou un autre a droite. D’ailleurs, Aubry a fait un petit arrangement avec un certain DSK qui est nettement plus a droite que n'importe qui au PS. (bous)

Martine Aubry, notamment dans les sondages sur l’élection présidentielle, battrait Nicolas Sarkozy, tout comme d’ailleurs François Hollande. Donc dimanche, il s’agit de choisir en l'occurrence la candidate qui rassemblera le plus largement d’abord au premier tour de l’élection présidentielle: c’est Martine Aubry car avant le deuxième tour, il y a toujours un premier tour. Puis, elle rassemblerait en outre tous les progressistes qui souhaitent tourner la page du sarkozysme au deuxième tour. Regardez les résultats parisiens : elle est aussi forte dans les quartiers populaires que dans les quartiers du centre de Paris, preuve de son ancrage social reconnu, mais aussi de la modernité de ses positions sur les questions de société, sur le nucléaire ou sur la moralisation de la vie politique.

Je viens d'apprendre que Rebsamen avait dit qu’Aubry utilisait des mots d'extrême droite? Peut-on avoir votre sentiment là dessus Mme Hidalgo? Merci d'avance pour votre réponse, je trouve ça grave. (ADallois)

Vraiment, l’esprit de ces primaires a été positif, serein, montrant qu’on peut débattre du fond, sans attaquer les personnes. Je crois que l’agressivité n’apporte rien à la démocratie. J’ai aimé dans que cette campagne, Martine Aubry cherche en permanence à préciser ses choix, expliquer de façon très précise le chemin qu’elle prendra pour sortir notre pays de la crise et trouver un chemin pour changer profondément notre système.

Je vous laisse car je vais distribuer des tracts pour Martine Aubry dans le 11e arrondissement, avec Patrick Bloche. Et je vous donne rendez-vous dimanche pour le deuxième tour des primaires citoyennes. C’est la dernière occasion qui vous sera donnée, avant longtemps, d’élire aussi celle qui pourrait être la première femme de la Présidente de la République.

----------------------------------

Présentation du chat :

Le second tour des primaires socialistes a lieu ce dimanche. Il permettra de désigner le candidat qui représentera le Parti socialiste à la prochaine élection présidentielle.

A cette occasion, nous recevons Anne Hidalgo, porte-parole de Martine Aubry.

Vous souhaitez en savoir plus sur la candidate à la présidentielle et son projet pour la France? Alors posez-lui vos questions dès maintenant dans les commentaires. Anne Hidalgo y répond.

Pour respecter l’équité la plus totale, Julien Dray, membre de l’équipe de François Hollande, s’est aussi prêté à l’exercice.