Le bateau d'Armel Le Cléac'h
Le bateau d'Armel Le Cléac'h - dr

Dimanche à 13h02, Armel Le Cléac'h s’élance avec les 29 autres concurrents du Vendée Globe pour faire le tour de la planète à la voile. Pendant les 3 mois de son aventure, le «Chacal» comme on le surnomme sur les pontons, nous fera partager ses journées en mer sur son blog ici.

Et ça risque de pulser. Car même s’il s’agit de sa première circumnavigation, le Finistérien est un redoutable marin qui a déjà gagné la Solitaire du Figaro et qui a la réputation de ne rien lâcher sur l’eau.

Nourriture, sommeil, course, stratégie, aventures, posez-lui toutes vos questions. Il y a répondu:

Ses dernières réponses:

thib | 07.11.2008 - 14h23
bonjour, pensez-vous que le réchauffement climatique a ou aura un jour une influence sur cette course ? En tout cas, en tant que béotien, je trouve qu'il s'agit d'une des plus grandes aventures sportives qui existe... bon vent
Le réchauffement climatique a déjà une influence sur la course ! C’est notamment à cause de la dérive des glaces et de l’apparition de growlers (petits blocs de glaces) de plus en plus nord, que la direction de course a décidé de positionner un certain nombre de marques de passage dans le sud afin de nous empêcher de descendre trop sud et ne pas prendre trop de risques ! Il y’ a 4 ans, Sébastien Josse avait percuté un bloc de glace alors qu’il n’était pourtant pas si sud que ça!

charlot | 07.11.2008 - 14h32
Vous buvez quoi sur le bateau?
Du café, du thé au petit déjeuner… (et oui, nous aussi on déjeune !) Pour l’eau, nos bateaux sont équipés de désalinisateurs : ils pompent l’eau de mer et la filtre afin de la rendre potable. Mais pour être honnête, ce n’est pas super bon car c’est une eau privée de tous ses minéraux et donc totalement fade!

dany | 07.11.2008 - 09h44
ta femme,ta petite puce,ta famille sont-elles pour toi comme un dopant(je veux arriver aussi pour elles)ou bien un frein dans ta prise de risques? (surtout pense bien à elle)et bon vent
Un dopant je ne sais pas… ma famille, ma femme, ma fille font de toute facon parti de mon équilibre ! Bien sûr que je veux arriver pour elles mais surtout c’est aussi grâce à elles et plus généralement au soutien de tous ceux qui m’entourent que je suis là : je vois plutôt ça dans ce sens ! En tout cas, bien sûr que je vais penser à elles… mais ça j’ai pas besoin d’être en mer ou en course pour le faire!

kidicarus | 07.11.2008 - 14h00
Comment s'effectue ta préparation physique et psycho? Une entraînement particulier? Un régime a suivre?
Pour la prépa physique, je fais ça au centre d’entrainement de port la foret avec plusieurs autres skippers. Cette préparation a commencé depuis déjà de longs mois et elle est, pour moi, super importante! Le Vendée Globe, c’est une sorte de marathon (3 mois) entrecoupé de petites phases de sprint (manœuvres). Il faut donc se préparer sur la longueur en endurance mais aussi travailler puissance et explosivité pour tout ce qui concerne les manœuvres. C’est en tout cas capital car quand on est bien dans son corps, quand on a « la caisse » comme on dit, on est bien dans sa tête… Pour la prépa mentale : je me la fais moi-même. Comme je pars du principe que je pars dans l’inconnu, il me parait difficile de me faire aider à préparer quelque chose!

noalft | 06.11.2008 - 21h55
Salut Armel, Quel est le moment de cette course autour du globe que tu redoute le plus ? Bons vents à Brit Air Bon vent à toi Fab T.
Je ne sais pas… Je verrai au fur et à mesure! Je prends les choses comme elles viennent. Donc à 2 jours du départ, le moment que je redoute le plus c’est le départ puisque c’est ce qui va arriver en premier…

matgoa | 06.11.2008 - 21h20
Salut Armel, quelle est ta plus grande peur?
Ça je vous le dirai à l’arrivée ! Aujourd’hui, sincèrement,  je n’en sais rien et je ne me pose pas la question…

nardoc | 06.11.2008 - 13h17
Bonjour Armel, 3 mois seul sur un bateau, malgré la radio et le satellite, n'appréhendez-vous pas la solitude et "la routine"? Question bête, mais comment gérez-vous les temps morts (pétole...): maintenance? réglages? dodo? voire...Virtual Skipper :-) ?? Merci!
Un peu comme pour la question précédente: Je n’ai pas la réponse! Je n’ai jamais passé plus de 3 semaines en solitaire… je ne suis jamais descendu plus sud que la latitude de Salvador de Bahia… C’est donc pour moi une grande découverte! Comment ça va se passer? Est-ce que ça va être dur? pesant? Je n’en sais rien, je verrai bien ! Je vous raconterai ça au fur et à mesure à travers mon blog ;-) Concernant les temps morts : la pétole n’en est finalement pas un! C’est souvent dans ces phases de course sans vent que tout peut se jouer et c’est donc là où il faut être le plus attentif! A la rigueur, on a plus de phase de «temps mort» quand le bateau avance bien dans des conditions de vents établies…

han shan | 07.11.2008 - 13h50
Mr LE CLEAC'H, pouvez-vous nous raconter votre expérience la plus éprouvante?
Mon chavirage sur la Transat Jacques Vabre 2005 est un souvenir assez pénible. Surtout du au fait que Damian Foxall, mon équipier à l’époque, s’était assez sérieusement blessé dans l’accident. Heureusement, tout s’est bien fini… D’ailleurs Damian a depuis remporté l’an dernier la Barcelona World Race (le Tour du monde en double) et j’aimerais bien pouvoir l’imiter dans quelques semaines!

Tibéri75 | 07.11.2008 - 13h46
Quel est ton favori pour cette édition? Et où va se jouer la course selon toi?
Difficile de ressortir un nom tant le plateau est de qualité cette année. Je pense qu’une grosse dizaine de bateaux ont leur chance et BRIT AIR en fait parti! Disons que pour ne parler que des autres : Loick Peyron, par ce qu’il a montré depuis 1 an (il a gagné toutes les courses en solitaire sur lesquels il était engagé…), est pour moi le favori logique. Concernant la course : difficile de dire où elle va se gagner… ce qui est sûr en tout cas, c’est qu’il faudra tout de suite être dans le match, il ne va pas y avoir de round d’observation…

Lucile_shn_insa | 06.11.2008 - 08h54
Bonjour Armel, comment te sens-tu au départ de ce Vendée Globe? Quel est le sentiment qui pré-domine avant ces longs mois en mer, toi qui est plutôt habitué à des régat
es plus courtes? Qu'attends-tu de cette nouvelle expérience? Je te souhaite une très bonne navigation, sans trop de soucis, et d'apprendre beaucoup de cette course!
Je me sens plutôt pas mal. Le bateau est prêt et moi aussi, on attend le départ ! Plutôt impatient de partir maintenant ! Concernant la course, ce que j’en attend et les sentiments qu’on peut avoir, sincèrement, je ne me pose pas trop de question là-dessus et surtout je n’ai pas les réponses. On verra au fur et à mesure… Je compte en tout cas bien en profiter, apprendre sur la course et sur moi.

balcane | 06.11.2008 - 08h56
Bonjour, Je croyais que l' on parlait " du VENT DES GLOBE" et non du VENDEE GLOBE ! Mais peut être ai je tort ? Merci de votre réponse Balcane

C’est bien le VENDEE GLOBE… mais si on y réfléchit bien c’est sûr que durant 3 mois, on va un peu tester tous les «vents du globe»!


kerkiki | 06.11.2008 - 11h10
Salut Armel, Comment vas tu gérer tes périodes de sommeil en mer, a tu déjà commencé ce rythme à terre? Bonne Course et si Guy Troadec pèse trop lourd laisse le au CAP... ;-) La Famille Kerkiki en veille sur internet pour suivre Le Futur Vainqueur!

En course, les périodes de sommeil sont très courtes : quand on dort 4 heures sur une journée, c’est qu’on a beaucoup dormi ! Et on ne dort que par petites périodes fractionnées. Je connais très bien et depuis de nombreuses années, avec l’expérience, mon rythme de sommeil. En fonction des conditions de course, j’adapterai donc mes pauses sommeil, plus ou moins longues et plus ou moins rapprochées… Bonne veille et merci pour les encouragements!


Le chat est fini...

Mots-clés :