Vous avez interviewé Ekoué sur Mai 68

VOS QUESTIONS Le rappeur de La Rumeur sort un disque sur les révoltes d'aujourd'hui et vous a répondu en direct...

— 

Le projet d'Ekoué de La Rumeur

Le projet d'Ekoué de La Rumeur — dr

Les quarante ans de Mai 68 ont donné l'idée à Ekoué du groupe de rap La Rumeur de faire une compilation sur les révoltes hip hop d'aujourd'hui. Le nom du projet? «Sous les Pavés la Rage.» Rohff, Rim'k et la Mafia K1 Fry en sont.

L'occasion de demander à Ekoué ce qu'il pense de Mai 68 et des échos actuels de ce type de mouvement. Il vous a répondu en direct:

Ses dernières réponses:

-fa- | 28.04.2008 - 17h43
Les victoires de la musique c'est désuet c'est clair mais c'est quand même 3 millions de téléspectateurs, démarche parallèlement subversive à l'ordre établie, aux bienfaits mis en avant de la mondialisation, c'est en ce sens que j'y voyais un rapprochement...
De ce point de vue, c'est parfaitement clair.

SLurg | 28.04.2008 - 17h50
En 1997 ou 98 en concert avec la Rumeur à Rouen tu avais fait un texte a cappella que tu avais présenté comme la suite de "Blessé dans mon Ego". Je n'ai jamais réentendu ce texte, il est sorti quelque part?
Non, il n'est jamais sorti. En revanche, je prévois de réécrire une suite dans mon album solo. Mais à l'heure actuelle le street CD que je sors en juin, renoue avec la spontanéité du premier volet.

Chances Are | 28.04.2008 - 17h46
Ton texte en ligne sur le myspace de la compil ets bien mais tu ne penses pas qu'il est un peu trop complexe pour tes jeunes auditeurs? est ce que les jeunes de 12 15 ans qui vont acheter ta compil vont comprendre le fond de ton propos?
A la base, c'est une compilation de rap avec des sensibilités différentes. La vocation première de ce projet, c'est la musique, rien que la musique.

Jean-Edouard | 28.04.2008 - 17h45
C'est quand même bizarre de la part d'Ekoué ce genre d'initiative. Ou qu'il apparaisse sur le clip de Kery James et sa chanson top niaiserie. On va me prendre pour un connard, mais bon, je le trouve moins crédible qu'il y a quelques années. A l'époque ou magazine de Hip-Hop français ça voulait dire quelque chose, je lisais tous les interviews de la Rumeur. Et ce qu'il critiquait alors, il le fait aujourd'hui.
Jusqu'à preuve du contraire, le morceau "banlieusard" de Kery James part d'une bonne initiative, à savoir réhabiliter la jeunesse des quartiers populaires avec des symboles de réussite. Je ne vois pas ce qu'il y a de paradoxal là-dedans.

Jean-Edouard | 28.04.2008 - 17h36
«Les rapports du ministère de l’Intérieur ne feront jamais état des centaines de nos frères abattus par les forces de police sans qu’aucun des assassins n’ait été inquiété» Nicolas Sarkozy décide de porter plainte en juillet 2002. Aujourd'hui elle en est ou l'affaire?
Le procès a lieu le 6 juin à la Cour d'appel de Versailles. C'est pour ainsi dire le dernier round. On saura définitivement si nous sommes condamnés ou pas. Une pétition tourne sur notre site la-rumeur.com

panchito | 21.04.2008 - 06h26
Le rap, ça dénonce les inégalités en roulant en porsche carrera avec de pures nénettes d'une villa de beverly hills à l'autre, il y a plus crédible que ça.
Oui, il y a plus crédible, je te l'accorde. Tout comme ta question, on ne peut pas réduire le rap à une Porsche et une villa. C'est un courant multiple avec des variations, des styles, des écoles, des tendances etc...

titus945 | 28.04.2008 - 17h35
Bonsoir Mr Ekoué, j'aurai aimé savoir quelles étaient les raisons qui ont donné lieu à cette tension entre toi et Mr Akhenaton.
C'est vieux comme IAM cette histoire. lol
Plus sérieusement, c'est un vieux contentieux sur la base d'une interview mais bref, aujourd'hui, j'ai plus de l'indifférence qu'autre chose. Ceci dit, il y a d'excellents groupes à Marseille, et nous en gardons de grands souvenirs des concerts. J'apprécie par exemple les gars de 3ème oeil.


alucard | 28.04.2008 - 09h21
Etes-vous pour un mai 2008? Si oui je me posais une petite question : à l'époque les rue étaient pavées, mais de nos jours elles sont recouvertes d'asphalte ou de bitume. Ça ne sera pas un peu grillé de se balader avec un marteau piqueur sur l'épaule?
Effectivement, ce serait un peu grillé.

-fa- | 28.04.2008 - 17h28
Je ne comprend pas pourquoi vous n'apparaissaient pas dans les sites comme booska p, rap2k etc...Sont ils de connivence avec le plus gros mac skyrock?
C'est à eux qu'il faut poser la question, pas à nous. Concernant rap2k, ils ont fait d'excellentes chroniques de nos albums, et toujours relayé nos sorties.

iletaitunefoislarevolution | 28.04.2008 - 16h07
Ekoué tu veux du R.A.P militant, tu veux des textes engagés? Eh bien viens en Banlieue (le 77 par exemple) et donne la chance aux jeunes ou bien à ceux qui n'ont pas pu rapper et sortir des disques... Laisser la place aux autres, ça y est la roue tourne c'est fini pour vous... Pourquoi faire un disque avec la Mafia K1 fry? Ne penses-tu pas qu'ils sont déjà omniprésent dans le rap français?
Personne n'a volé sa place, fais ce que t'as à faire.

ABC | 28.04.2008 - 07h18
J'ai beau chercher, mais les "enragés" n'étaient pas bien nombreux et encore on était loin de certaines manifestations phobiques actuelles !... Dire que c'était la rage, faut l'avoir vécu mon gars avant d'en causer... ça évite de taper à côté de la plaque, non?
"Sous les pavés, la rage", comme tu es quelqu'un de très intelligent et surtout pas à côté de la plaque, c'est juste le détournement de la célèbre maxime "sous les pavés, la plage". Le parallèle s'arrête là.

Chances Are | 28.04.2008 - 17h21
Comment as-tu réalisé la sélection des titres? Est-ce que tous les titres ont pour toi une vraie signification seul (avant même d'être enchaîné les uns avec les autres?) Tu peux nous en dire plus sur le tracklisting?
Il y a une partie des artistes issus du catalogue wagram qui, de fait, se retrouvent dans cette compil. c'est le choix de Wagram, pas le mien, et le reste, c'est-à-dire Casey, B-James, Al, 400hyènes... c'est de ma responsabilité.

Marie | 28.04.2008 - 08h13
J'ai beau chercher je ne vois pas le lien entre le RAP et mai 1968 ... ils étaient pas nés non?
Effectivement, ils n'étaient pas nés, à part peut-être NTM et IAM. Mais c'est juste 40 ans plus tard, quel est le courant artistique qui porte un certain nombre de valeurs contestataires? Je pense qu'un certain rap en fait partie.

golfbordeaux | 28.04.2008 - 10h02
Il n'y as plus d'héritage de mai 68 inutile de vendre du vent ,a moins que ça rapporte, la alors mai 68 est bien loin!Par contre la rage ce serait bien qu'elle soit au boulot. Qu'en pensez vous Monsieur l'artiste nostalgique?
Etant né en 1975, je peux difficilement être nostalgique d'une période que je n'ai pas connue.

-fa- | 28.04.2008 - 17h11
Franchement vous avoir vu interpréter un de vos derniers titres sur le plateau de "ce soir ou jamais"(une des seules émissions du paf pertinente) était assez agréable tout comme voir Iam aux victoires de la musique choisir d'offrir au public pas franchement prolétaire..."la fin de leur monde" ; un regain d'attention d'leur part rendant vos démarches sur ce fait, assez similaire dans le fond non?
Entre "ce soir ou jamais", qui est une des rares émissions où le débat public prend un tant soit peu ses lettres de noblesse, et les Victoires de la musique, qui sont, à mon sens, le cimetière des éléphants d'une industrie moribonde pourvue d'artistes has-been, je ne vois pas trop de similitudes avec la démarche d'IAM et la nôtre.

Camille | 28.04.2008 - 17h00
La Rumeur se caractérise par un discours sans concession et même rude avec les autorités de ce pays. Peut-on imaginer pour autant, vous voir un jour vous engager sous une bannière quelconque pour défendre le sort des populations défavorisées? Faire une sorte de front commun pour faire progresser les causes qui vous tiennent à coeur? Et le cinéma?
Dans l'article que vous avez consacré Libé, j'avais cru comprendre que vous vous lancerez volontiers dans la production et la réalisation de films, volontiers noirs, comme vos plumes aiguisées.

Hamé, actuellement aux Etats-Unis, a intégré la prestigieuse université NYU TISCH School dans le cadre d'un master II en réalisation, il entend donc investir l'image de ce fait et me concernant, je termine mon master II à Sciences Po Paris, et ce dans le but de diversifier les branches de notre label: musique, image et écriture.

alfa | 28.04.2008 - 11h30
Toi qui prône un rap engagé qu'est ce que Rohff viens foutre dans cette compile? J'attends de voir le résultat mais je t'avoue que la j'ai un léger étonnement? Et maintenant quelle est la suite des évènements?
Il ne s'agissait pas dans cette compilation d'avoir des démarches clones de La Rumeur et des groupes que l'on affectionne, sinon, je ne vois pas l'intérêt. J'ai pris soin de prendre le morceau de Rohff "Regretter" qui, à mon sens, est un excellent morceau, lequel parle de son entourage, mort dans des conditions violentes. Et c'est très bien écrit.

-fa- | 28.04.2008 - 16h57
Salut Ekoué, déja plus de 10 ans de carrière au sein de la Rumeur, une éthique aussi préservée que notre respect conservé, mais un frigo à remplir... les prémisses d'une carrière solo à travers ton street album à venir?
Non, j'ai pas vocation à faire de carrière solo mais c'est vrai qu'à travers ce street CD solo qui sortira début juin et mon premier album à venir, j'entends apporter un point de vue plus personnel et donc moins conditionné par le collectif. Mais je pense tirer toute ma légitimité à la Rumeur dans son ensemble, et à son parcours depuis dix ans.

Doky-Dok | 25.04.2008 - 10h57
Ekoué, une question pour toi qui est dans le milieu depuis pas mal de temps maintenant... je vais reprendre les mots de Don dans le documentaire de Kenny Arkana «Un autre monde est possible»: Après que notre musique soit devenue «la pute du Capitalisme», après une vague crunk copiée à tort et à travers par le hip hop Français, quel avenir vois-tu pour l'originalité et la créativité du rap francophone?
Notre musique a pas la prétention de vivre en dehors du système; mais de décrire les carnages de l'économie de marché là où elle se fait le plus ressentir, c'est-à-dire dans les quartiers pauvres. Ensuite, il y a ceux qui s'octroient le recul nécessaire pour produire un discours critique et ceux qui n'ont pas le recul suffisant et qui portent caricaturalement tous les stigmates de l'ultra-consommation.

obs | 16.04.2008 - 18h12
Pensez-vous que les émeutiers de banlieues soient capables de faire un mai 2008 qui puisse vraiment faire peur au pouvoir en place?
La première vocation des banlieues, ce n'est pas de faire mai 68, mais c'est de sortir concrètement de la situation dans laquelle les pouvoirs publics ont plongé les quartiers depuis un certain nombre d'années. A mon sens, les émeutes de 2005 est un événement au moins aussi important que mai 68. Preuve en est l'instauration d'un couvre-feu et j'en passe...

francogrec | 26.04.2008 - 17h03
Quelles seraient selon toi les moyens à mettre en oeuvre et les solutions à proposer pour sortir les «quartiers» de l'exclusion sociale et économique dans laquelle ils sont plongés depuis les années 80 (la marche des beurs étant selon moi la première exposition médiatique du «malaise des banlieues»)?
Parmi les promesses de campagne du candidat Sarkozy, il y avait la création d'un véritable plan Marshall des banlieues insufflé par Jean-Louis Borloo, lequel associé à un certain nombre de ministères (éducation, justice, intérieur, économie) pour sortir de la situation dans laquelle les quartiers se trouvent depuis une trentaine d'années. Résultat du compte: une enveloppe de 500 millions d'euros soit 15 fois moins que les budgets de l'Education Nationale pour régler des problèmes qui sont censés concerner les banlieues dans leur totalité.

Ogustus | 20.04.2008 - 18h04
Que penses-tu des tentatives de récupérations politiques de l'image d'Aimée Césaire, célébré en poète, en occultant sa dimension politique fondamentalement anticolonialiste?
Ça participe à une dévitalisation des figures de l'anticolonialisme, et de leur résonance d'un point de vue historique. Le cas du feu Aimé Césaire est tristement caricatural quand on connaît la politique africaine et caribéenne de l'Etat français depuis une trentaine d'années.

José | 25.04.2008 - 20h00
Penses-tu qu'un autre Mai 68 est possible, penses-tu que la France est prête à une nouvelle tentative de révolution, et surtout penses-tu que cette révolution aboutirait a un meilleur système?
Tous les ferments d'une société de l'implosion sociale sont réunis. Un sentiment de promesses électorales non tenue, une personnification du système politique, un chômage massifié chez les jeunes (qu'ils soient diplômés ou non) avec des taux de plus de 40% dans certains quartiers. Et des émeutes récurrentes qui se caractérisent par une montée en grade du niveau des violences, comme ça a pu être le cas à Villiers-le-Bel. Donc, tout semble propice à l'émergence de ce type d'événements.

Le chat est fini...

Mots-clés :

Aucun mot-clé.