Pyros en passe d'être à nouveau élu père de l'année

2 contributions
Publié le 3 septembre 2012.

Dans les Pyrénées, les années se suivent et se ressemblent pour le plus grand bonheur des défenseurs de l'ours. Cet été, deux nouvelles portées d'ours ont été repérées sur le versant espagnol du massif. Pour l'heure, on ne connaît l'identité que d'une seule mère, Caramelles, dont une photo a été prise avec ses deux oursons. Pour l'autre, l'équipe ours espagnole a pu observer des empreintes de plusieurs jeunes plantigrades. Mais il faudra attendre de pouvoir prélever des poils et des crottes pour déterminer qui sont les heureux parents. Les défenseurs de l'ours brun espèrent bien que le faire-part de naissance différera de ceux de l'an passé.

Pyros, roi de ses dames
Trois des quatre oursons nés durant l'hiver 2011 ont survécu : ils ont tous un point commun, leur père, Pyros. Ce mâle dominant aura-t-il laissé un peu de place au jeune Balou, arrivé sur son territoire dans le noyau central des Pyrénées au printemps dernier ? Au dernier comptage, Pyros est le géniteur de 17 des 24 oursons nés depuis 1997. Ce qui pose une difficulté. « Il y a 21 ours repérés en 2011, cela n'est pas suffisant pour assurer une survie de la population à terme, surtout quand le père est toujours le même », plaide Alain Reynes, directeur de l'association Pays de l'Ours.

plan de restauration

Les défenseurs de la cause plantigrade espèrent que le gouvernement prendra position pour un nouveau plan de restauration lors de la conférence sur l'environnement et la biodiversité qui se doit se tenir les 14 et 15 septembre. « La France a des obligations pour restaurer une population d'ours viable contenue dans la directive européenne Habitats », note Alain Reynes de l'association Pays de l'ours.

Newsletter
BREAKING NEWS

Recevez nos alertes
info en temps réel

publicité
publicité
publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr