Big bang à la cité de l'espace

0 contributions
Publié le 3 juillet 2012.

Loisirs Quinze ans après sa création, elle se fait plus pédagogique et tactile

Des couleurs claires à la place de l'obscurité oppressante façon trou noir, de petites manipulations plutôt que de longs discours alambiqués. Quinze ans après sa mise sur orbite, la Cité de l'Espace met le cap sur le jeu et décide de rendre son discours plus accessible. « Nous voulons expliquer ce qu'est l'espace, comment on y va et pourquoi », indique Jean-Baptiste Desbois, son directeur général.

Objectif Mars
Pour la première fois depuis des années, l'ensemble des 2 000 m2 d'exposition est ouvert aux visiteurs. « Tout a été renouvelé. Nous avons retiré les éléments de présentation obsolètes, recyclés les fondamentaux et changé la scénographie », ajoute Marc Moutin, le directeur des expositions. Une remise à niveau rendue impérative par l'évolution des connaissances spatiales. Le système solaire a par exemple gagné tout un tas de nouvelles planètes ces dernières années.
Mais il n'y a pas que le fond qui change. La forme aussi. Sur des parcours thématiques dépoussiérés, la Cité perd son côté musée. Désormais on peut toucher – les maquettes, les roches –, manier les écrans tactiles, tester, jouer et même jauger ses connaissances grâce à de nombreux quiz. Les pères de familles peuvent se mettre au volant d'un tracteur, dans la peau d'un agriculteur du XXIe siècle qui repartit au mieux ses engrais grâce à des informations satellitaires. Les fistons ont l'opportunité de barrer un bateau virtuel pour partir à la rescousse des espèces marines en voie de disparition. Enfin, l'exposition temporaire du moment colle à l'actualité puisqu'elle est consacrée à Mars. Le 6 août prochain, la Planète rouge doit voir se poser le Rover Curiosity. Ce robot est un véritable laboratoire d'analyse mobile qui peut parcourir 100 à 200 mètres par jour. Sa reproduction en taille réelle se trouve évidemment à la Cité qui retransmettra en direct l'atterrissage sur Mars.

Hélène Ménal
trésor

La Cité de l'Espace possède l'une des 63 authentiques pierres de Lune rapporté par l'équipage d'Apollo 15. Il n'y en a que cinq visibles en Europe. Ce trésor, observable dans le détail, grâce à une loupe, est mieux mis en valeur et toujours très surveillé.

Newsletter
BREAKING NEWS

Recevez nos alertes
info en temps réel

publicité
publicité
publicité
publicité
Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr