Dimanche, 40 % des électeurs de Haute-Garonne ont boudé les urnes.
Dimanche, 40 % des électeurs de Haute-Garonne ont boudé les urnes. - G. Varela/20 minutes

Béatrice colin

Dans la dernière ligne droite, mobiliser les abstentionnistes est un leitmotiv chez les candidats. Il faut dire que dimanche dernier, 40 % des 853 192 électeurs ont préféré regarder la finale de Roland-Garros plutôt que d'aller glisser leur bulletin dans l'urne. « C'est une des consignes que j'ai passée, il faut aller faire du porte à porte en particulier sur les territoires des bureaux où il y a eu peu de votants », relève Sébastien Denard, premier fédéral du Parti socialiste 31. Ce dernier espère que son parti réitérera le grand chelem de 2007.

La 3e, point chaud
Pour cela, le responsable politique met en avant « qu'avec 5 % de participation en moins, les candidats du PS ont fait de 30 000 voix exprimées de plus qu'en 2007 ». Reste que dans la 3e circonscription, redécoupée en faveur de la droite, les jeux ne sont pas faits entre l'écologiste François Simon, investi par le PS, et l'UMP Jean-Luc Moudenc. « Nous devons aller vers les abstentionnistes, en particulier de notre famille, démobilisée après la présidentielle, d'autant plus que nous pouvons gagner », relève ce dernier. Pour se faire un avis sur les candidats, rendez-vous sur www.elections31.frLire aussi p. 6 à 10

horaires

Pour ceux qu'ils veulent profiter de leur week-end, pas de soucis : tous les bureaux de vote du département ferment désormais à 20 heures.