Les appels de l'entre-deux-tours

0 contributions
Publié le 13 juin 2012.

C'est le sport de l'entre-deux-tours. Et pour ces législatives, les candidats battus dimanche dernier n'y ont pas dérogé. Le premier à s'être lancé dans la mêlée est Alain Fillola, lundi. Le maire de Balma a indiqué qu'il se désistait dans la 3e circonscription au profit de l'écologiste François Simon, investi par le PS. Son adversaire dimanche, l'UMP Jean-Luc Moudenc, a vu le ralliement des candidates de la droite : la centriste Laurence Massat et la représentante du parti démocrate chrétien, Marie-Claire Danen. Il bénéficie d'un appel au vote des membres de Toulouse Métropole, l'autre groupe d'opposition UMP à la mairie.

Rassemblement vs Hégémonie
Les dissidents d'hier ont pour la plupart mis leur mouchoir sur leur rancœur. Ainsi, dans la 10e circonscription, Gilbert Hébrard, exclu du PS, a appelé ses électeurs « au rassemblement » et cela se traduit par un appel au vote pour Kader Arif (PS), qui bénéficie aussi du soutien de Christian Picquet du Front de gauche. Beaucoup de candidats centristes, à l'instar de Jean-Jacques Bolzan dans la 1re circonscription et d'Eric Gautier dans la 9e, veulent faire obstacle à l'hégémonie de la gauche. Dans cette dernière circonscription, le candidat MRC Thierry Cotelle doit faire savoir ce mercredi s'il soutient, ou non, le socialiste Christophe Borgel.

Newsletter
BREAKING NEWS

Recevez nos alertes
info en temps réel

publicité
publicité
publicité
publicité
Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr