Les Anonymous vont manifester.
Les Anonymous vont manifester. - f. Scheiber/20 minutes

Ils sont étudiant, assureur ou fonctionnaire. Leur point commun : militer au sein des Anonymous toulousains, ce collectif rassemblant des internautes sur des sujets variés, allant des atteintes aux droits fondamentaux, à la lutte contre la scientologie ou contre l'industrie pharmaceutique. Samedi, à 14 h, ils manifesteront au départ d'Arnaud-Bernard contre le traité ACTA, l'accord commercial anti-contrefaçon, actuellement en cours de ratification par l'Union européenne. « Ce traité est fourre-tout et profite avant tout aux industriels du disque, aux lobbies agroalimentaires, souligne un Anonymous. Il pourrait par exemple bloquer l'accès à la culture en dehors des sentiers tenus par les majors ». Pour un autre étudiant membre du collectif, « ce traité a surtout été élaboré dans le plus grand secret depuis 2006. Son but n'est pas de défendre les artistes mais les ayants droit, non pas les malades ou les agriculteurs mais les brevets déposés ». Le collectif toulousain compte une quarantaine de membres actifs et des centaines de sympathisants.