incertitudes sur les soldes

conso Ventes privées et soldes sur le net inquiètent les commerçants

julie rimbert

— 

Les soldes débutent demain mais sur la toile, la braderie a déjà commencé.

Les soldes débutent demain mais sur la toile, la braderie a déjà commencé. — f. scheiber ./ 20 minutes

Demain, c'est parti pour cinq semaines de soldes. En pleine période de crise économique, les commerçants ignorent s'ils tireront leur épingle du jeu. Pour Marc Fridman, président régional du syndicat de l'habillement, « le contexte est morose, le climat peu froid et la concurrence très rude à cette époque. En Moselle, où elles ont déjà eu lieu, le bilan est plutôt mitigé puisqu'elles ont été moins importantes et moins fortes qu'en 2011 ». Entre les ventes privées réservées aux clients de certaines enseignes et les ventes exclusives sur Internet, les soldes traditionnels n'ont peut-être plus le même attrait qu'autrefois pour les consommateurs.

Des astuces pour presser le client
Magali Giraud, chercheuse au Centre de Recherche en Management de Toulouse, s'intéresse aux techniques utilisées par les sites de vente en ligne pour « faire craquer les consommatrices ». Sur la toile, il faut accrocher le client qui doit acheter vite, les stocks étant limités. « Devant son écran, il n'y a pas la même frénésie que dans un magasin, explique Magali Giraud. Ces sites multiplient les astuces, comme des décomptes ou la taille du stock restant, pour fai re monter la pression et que le consommateur ne réfléchisse pas. Ils mettent aussi l'accent sur les réductions, et non sur le prix du produit, pour stimuler l'achat d'impulsion ». Apparemment, ces sites de vente en ligne sont loin de connaître la crise. Ils connaissent même une incroyable expansion avec deux millions de connexions par jour.

Mots-clés :

Aucun mot-clé.