Cartables vides, la coupe est pleine

éducation Fronde au collège de Fronton

Hélène Ménal

— 

Il y a 700 places pour 944 élèves.

Il y a 700 places pour 944 élèves. — F. Scheiber / 20 minutes

Rien ne va plus au collège Alain-Savary de Fronton. Certains élèves ont 22 minutes top chrono pour se restaurer et la pénurie de manuels scolaires est telle que les exemplaires disponibles restent dans les classes. « Au moins ça règle le problème du poids des cartables », ironise Francis Benarrous, le président des parents d'élèves FCPE. Pour signifier leur ras-le-bol, ils manifestent ce matin devant l'établissement conçu pour accueillir 700 élèves et qui en reçoit 944 depuis la rentrée.

Dotation exceptionnelle
« L'effectif est supérieur à celui qui était prévu, indique le rectorat, cependant aucune classe n'excède les 30 élèves, un nombre courant dans l'agglomération, et la qualité de l'enseignement est assurée ». Concernant les files d'attentes au self, configuré pour 250 élèves à peine, les services du recteur concèdent que le problème va perdurer, même si les emplois du temps sont échelonnés pour diminuer les embouteillages. Le mieux est de prendre son mal en patience en attendant l'ouverture du collège voisin de Saint-Jory à la rentrée prochaine. Enfin, le problème ubuesque du manque de manuels scolaires devrait être réglé « rapidement ». Hier, la principale du collège a obtenu une rallonge exceptionnelle 7 000 euros pour acheter les livres neufs que nécessitent les nouveaux programmes de 3e. Elle lance aussi un appel aux collèges qui auraient du surplus…

Mots-clés :

Aucun mot-clé.