Près de 300 fonctionnaires basés à la Cité administrative sont priés de faire leurs valises pour un transfert vers l'esplanade Compans-Caffarelli. Il s'agit d'une partie des agents de la Direccte, la toute nouvelle direction régionale regroupant les services des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail. Le déménagement est théoriquement prévu pour la fin de l'année. Mais les syndicats traînent des pieds.Ils ont été reçus hier à la préfecture. « Selon nos informations, l'immeuble choisi n'est ni fonctionnel, ni assez vaste, explique Bernadette Baron de la SNU. Nous recevons 20 000 usagers par an, qui seront obligés d'errer dans les couloirs puisque l'accueil est prévu au deuxième étage ».
« Nous allons faire remonter les préoccupations des agents à leur hiérarchie directe mais le déménagement n'est pas remis en cause », indiquait hier soir la préfecture. Elle précise que le bail est de trois ans, le temps de réhabiliter la Cité administrative.

Mots-clés :

  • Aucun mot-clé