VIDÉO. Toulouse expérimente à son tour le passage-piéton en 3D

SÉCURITÉ ROUTIÈRE La Ville de Toulouse expérimente son premier passage-piéton en 3D devant une école élémentaire…

B.C.

— 

Le premier passage piéton en 3D expérimenté par la Ville de Toulouse se trouve devant l'école élémentaire Elsa-Triolet, au Mirail.

Le premier passage piéton en 3D expérimenté par la Ville de Toulouse se trouve devant l'école élémentaire Elsa-Triolet, au Mirail. — Mairie de Toulouse

Il crée un effet de surprise. Depuis une semaine, un trompe l’œil a été peint sur le bitume par les services municipaux devant l’école élémentaire Elsa-Triolet, au Mirail.

Lorsque les automobilistes déboulent dans la rue Emile-Pelletier, ils ont l’impression d’avoir au sol des blocs blancs. Une illusion d’optique puisqu’il s’agit d’un passage piéton peint en 3D.

Après avoir été testé en Islande, mais aussi dans le Nord de la France et dans le Morbihan, ce dispositif est utilisé à Toulouse pour la première fois afin de faire ralentir les chauffards, tentés d’appuyer sur l’accélérateur. 

Une expérimentation qui pourrait être déployée devant les établissements scolaires s’il a un réel effet sur la vitesse, une fois passée l’effet de surprise. «Nous avions déjà réalisé des aménagements, notamment inversé le sens de circulation dans le secteur, pour ralentir la vitesse. Ce passage piéton en 3D incite les gens à freiner, nous ferons un bilan dans trois mois pour voir son efficience», indique Franck Biasotto, le maire de quartier du Grand Mirail.

Un aménagement qui ne coûtera pas grand chose à la mairie puisque ce sont ses services qui l'ont peint.