Toulouse-Clermont: Le Stade Toulousain confirme sa renaissance, Antoine Dupont brille encore

RUGBY Toulouse a dominé Clermont (28-18), dimanche soir en Top 14...

Nicolas Stival

— 

Le Stadiste Antoine Dupont plaque l'Auvergnat Scott Spedding lors du choc du Top 14 entre Toulouse et Clermont, le 8 octobre au stade Ernest-Wallon.

Le Stadiste Antoine Dupont plaque l'Auvergnat Scott Spedding lors du choc du Top 14 entre Toulouse et Clermont, le 8 octobre au stade Ernest-Wallon. — R. Gabalda / AFP

  • Après une saison dernière complètement ratée, le Stade Toulousain a montré contre Clermont qu'il était de retour dans les hauteurs du Top 14.
  • L'ASM, championne de France en titre, a perdu son quatrième match à l'extérieur.

Un début poussif, puis un contenu plus à la hauteur du standing des deux formations. Dans un stade Ernest-Wallon rouge (et noir) de plaisir, Toulouse a confirmé son renouveau face au champion Clermont (28-18), ce dimanche soir.

>> Toulouse sur le podium

Quatrième match à domicile et quatrième victoire pour le Stade Toulousain. Après Pau, le Stade Français et Agen, c’est le champion clermontois qui a subi la loi d’Ernest-Wallon, enfin à guichets fermés (18.838 spectateurs). Avec ce cinquième succès en sept journées du Top 14, pour un nul et une défaite, l’équipe d’Ugo Mola, en pleine renaissance, s’installe sur le podium, à égalité avec Montpellier, trois points derrière le leader lyonnais.

>> A lire aussi : Le Stadium attendra... Pour le Stade Toulousain, la priorité est de refaire vibrer Ernest-Wallon

 

Place maintenant au Challenge européen, la « petite » Coupe d’Europe, vendredi chez les Anglais de Sale, puis face le 20 octobre aux Gallois de Cardiff, avant la reprise du championnat, le 28 octobre à La Rochelle.

>> Clermont, extérieur nuit

Pas facile de digérer un titre de champion, surtout lorsqu’on l’attend depuis sept ans. Impeccable au Michelin (trois succès), Clermont a encaissé à Toulouse son quatrième revers en autant de sorties cette saison en Top 14. L’ASM a pourtant plutôt dominé les débats en première période, avec un Morgan Parra convaincant en chef d’orchestre et auteur de dix points, dont un essai.

Et après la pause, le très tranchant Damian Penaud et ses collègues ont aussi eu la possession du ballon, mais de manière stérile, à l’exception de l’essai tardif de David Strettle (71e). Plus inquiétant encore : la fragilité de la conquête et la porosité de la défense auvergnates. Des tares rédhibitoires pour le neuvième du championnat avant la « grande » Coupe d’Europe, qui débutera dimanche chez les Gallois des Ospreys ?

>> Dupont et Huget, la grande classe

La France du foot a Kylian Mbappé, celle du rugby Antoine Dupont. Le jeune demi de mêlée de 20 ans, parfait alliage de puissance et de vivacité, a encore plané sur la rencontre ce dimanche, en inscrivant au passage ses troisième et quatrième essais de la saison. Il a à chaque fois profité d’un excellent travail de Yoann Huget, insaisissable sur son aile. Après des mois en retrait, l’international de 30 ans signe un début de championnat cinq étoiles. Ce ne sera pas de trop avant de se coltiner deux fois les All Blacks, lors des deux test-matchs de novembre.