Surprise! Le mercato est fermé, mais un attaquant argentin pourrait signer au TFC

FOOTBALL Libre de tout contrat, l'attaquant argentin Juan Ignacio Duma (23 ans) est pressenti au TFC…

Nicolas Stival

— 

Juan Ignacio Duma (à gauche) sous le maillot d'Universidad de Chile, le 31 octobre 2012 à Santiago du Chili.

Juan Ignacio Duma (à gauche) sous le maillot d'Universidad de Chile, le 31 octobre 2012 à Santiago du Chili. — M. Bernetti / AFP

  • Le jeune attaquant argentin a quitté très tôt son pays pour évoluer successivement dans trois clubs chiliens.
  • Son état de forme reste mystérieux, après une grave blessure au genou en décembre 2016.

Oui, le mercato est terminé depuis le 31 août minuit. Mais un joueur libre peut signer n’importe où, n’importe quand. Sans club, l’attaquant argentin Juan Ignacio Duma pourrait ainsi rejoindre le TFC. Le site chilien Dalebulla.cl, spécialisé dans l’actualité d’universidad de Chile, se montre même catégorique.

Le club de Santiago est l’un des plus titrés et populaires du pays, derrière Colo Colo, son grand rival de la capitale. C’est là que Duma (23 ans aujourd’hui) a démarré sa carrière professionnelle, après avoir quitté son pays natal en 2011. Capable d’évoluer sur un côté ou dans l’axe, « Nacho » a ensuite rejoint des écuries chiliennes moins prestigieuses : Palestino (en prêt, en 2013) et Huachipato (2015-2017).

Avec ce dernier club basé à Talcahuano, au centre du pays, ce gabarit moyen (1,74 m, 73 kg) a inscrit neuf buts en 30 apparitions. Sur YouTube, on découvre un droitier tonique, apparemment friand de gestes techniques. Des images à prendre avec précaution bien entendu, car un monteur habile peut très bien faire passer Moussa Maazou pour un Robert Lewandowski en puissance.

Le TFC n’a « rien à communiquer pour le moment »

Sur les réseaux sociaux comme Instagram ou Twitter, Duma est localisé à Toulouse. Contacté ce mercredi matin, le TFC a indiqué qu’il n’avait « rien à communiquer pour le moment ». Autant dire que l’Argentin ne foulera pas la pelouse du Stadium vendredi lors du derby contre Bordeaux, d’autant que son état de forme reste un mystère :il s’est rompu le ligament croisé antérieur du genou droit en décembre 2016, avec son club de Huachipato, ce qui a entraîné de longs mois de soins et de convalescence.