A Toulouse, l’alerte canicule doit durer trois jours… tous aux abris le thermomètre va frôler les 40 °C

METEO Selon Météo France, la canicule doit durer au moins jusqu’à jeudi dans l’agglomération toulousaine avec des températures qui frôleront les 40 °C…

Beatrice Colin

— 

Illustration chaleur Toulouse.

Illustration chaleur Toulouse. — F. Lancelot / SIPA

Tous aux abris. Lundi, Météo France a placé en vigilance orange 51 départements de France, dont ceux de l’ancienne région Midi-Pyrénées. Une alerte déclenchée dès que le thermomètre dépasse les 21 °C la nuit et les 36 °C l’après-midi.

>> A lire aussi : Météo: La vigilance canicule désormais étendue à 51 départements

A Toulouse, ce phénomène de canicule ne va pas s’arrêter puisque les températures vont être élevées au moins jusqu’à vendredi matin.

Première vigilance orange en juin

« Nous allons avoir de plus en plus chaud. Lundi, il y a eu du vent d’Autan, ce qui ne sera pas le cas mardi et les jours suivants. Le thermomètre va atteindre 36 °C mardi et 22/23 °C au plus bas de la nuit. Il va monter à 38 °C mercredi et jeudi il devrait frôler les 40 °C », relève Pascal Boureau, prévisionniste au centre départemental de Météo France.

Un phénomène exceptionnel pour ce spécialiste. « C’est la première fois que la vigilance orange est déclenchée en juin, nous n’avons jamais eu non plus en juin de période de trois jours de canicule », explique Pascal Boureau. Pour atteindre des records de chaleur, il faudra tout de même que le thermomètre dépasse les 39,8°C atteints le 29 juin 1950. Lors de la canicule de 2003, en juin, il avait dépassé les 38 °C.

Mise en place de mesures dans les établissements pour personnes âgées

La mairie de Toulouse a mis en place des mesures dans les établissements pour personnes âgées, le secteur de la petite enfance ou encore le service des sports qui seront mises en œuvre dès que la préfecture aura déclenché le plan canicule.

Les personnes âgées peuvent encore se faire recenser gratuitement auprès « d’Allô écoute seniors » au 0 800 042 444. Pour l’heure, 450 personnes, dont 60 vivent seules et ne bénéficient d’aucun service à domicile, s’y sont inscrites. Celles-ci seront suivies et en cas de doute, des agents municipaux peuvent intervenir pour une visite à domicile.