Ariège: Leur chien est trop fatigué pour marcher, des randonneurs appellent les gendarmes

INSOLITE Le Peloton de gendarmerie de haute montagne de Savignac-les-Ormeaux est venu en aide à un chien qui n’arrivait plus à suivre ses maîtres, lors d’une randonnée en Ariège…

N.S.

— 

Un American Staffordshire Terrier. Illustration.

Un American Staffordshire Terrier. Illustration. — Pixabay

Il a fini la randonnée sur un brancard. Kenzo, un American Staffordshire Terrier, a été secouru par le PGHM (Peloton de gendarmerie de haute montagne) de Savignac-les-Ormeaux, dimanche après-midi. Les propriétaires du chien l’avaient amené en randonnée dans le Donezan, une zone aussi superbe qu’isolée, aux confins de l’Ariège, de l’Aude et des Pyrénées-Orientales.

Le chien présente « un certain embonpoint »

Manifestement, la famille avait surestimé la capacité de son American Staff qui, selon le PGHM, présentait « un certain embonpoint ». Dans l’impossibilité de porter l’animal, vu son poids (30 kg), ces Toulousains ont décidé d’appeler les secours à 14 h 30. Deux heures plus tard, les gendarmes rejoignaient les randonneurs et ont convoyé le chien jusqu’à la voiture de ses maîtres.

Sur Facebook, le PGHM, qui prend la chose avec humour, se fend d’un petit conseil : « Comme pour les humains, il ne faut pas surestimer les capacités physiques de son animal surtout si celui-ci est un toutou citadin ! » Autant dire que Kenzo est quasiment forfait pour la prochaine balade pyrénéenne en famille…