Le troisième ligne centre de Northampton Louis Picamoles face à Leicester, le 25 mars 2017 en championnat d'Angleterre.
Le troisième ligne centre de Northampton Louis Picamoles face à Leicester, le 25 mars 2017 en championnat d'Angleterre. - Khachfe / JMP / Shutterstock / Sipa

Les supporters d’Ernest-Wallon le pleurent encore. Alors que le Stade Toulousain est moribond, Louis Picamoles va très bien, merci pour lui. Le troisième ligne centre, qui a rejoint Northampton à l’été 2016, pourrait même être élu joueur de l’année en Angleterre par ses pairs de la RPA (Rugby players associations).

L’international français de 31 ans (62 sélections) a été nommé ce mercredi, en compagnie de trois joueurs des Wasps (Elliot Daly, Jimmy Gopperth et Christian Wade) et de l’ouvreur ou centre des Saracens Owen Farrell. Le vainqueur sera connu le 10 mai.

Le Stade Toulousain n’a pas trouvé son successeur

Picamoles doit davantage cette distinction à ses performances personnelles qu’à celle des Saints, septièmes de Premiership et derniers de leur poule en Champions Cup.

De quoi aviver les regrets du Stade Toulousain, qui n’a toujours pas trouvé de réel successeur à son ancien « dragster » au poste de numéro 8.

Mots-clés :