Tarn-et-Garonne: Le village de Bruniquel vit à l'heure Canadienne

INSOLITE Pour réparer l’horloge du beffroi, un couple de Canadiens a mis la main à la poche…

Mikael Libert

— 

La commune de Bruniquel dans le Tarn-et-Garonne.

La commune de Bruniquel dans le Tarn-et-Garonne. — Google maps

Horlogers sans frontières. L’horloge du beffroi du petit village de Bruniquel, dans le Tarn-et-Garonne, donne à nouveau l’heure exacte grâce à la générosité d’un couple de citoyens… canadiens. Selon la Dépêche, ces habitants de Montréal ont payé la réparation après être tombés amoureux de la commune lors d’une visite en 2012.

Amoureux des belles pierres

En vacances dans le village de Bruniquel, en juillet 2012, un couple de Canadiens s’est rendu compte que l’horloge située au sommet du beffroi ne fonctionnait plus. La femme du couple, qui est par ailleurs architecte, admire les belles pierres qui constituent un patrimoine très ancien que les Canadiens n’ont pas à domicile.

Son mari et elle ont donc proposé au maire de la commune de financer les réparations pour que les aiguilles de l’horloge retrouvent vie à nouveau. L’élu ne s’est pas fait prier pour accepter et a envoyé le devis des travaux. Il ne restait plus aux touristes qu’à mobiliser quelques amis pour réunir l’argent et en faire don à la commune.

Aujourd’hui, le coup de foudre des deux Canadiens à permis de réparer ce qu’un autre coup de foudre avait cassé, des années plus tôt, en frappant le beffroi. Le tout, pour la somme de 853,84 euros.