Elles opéraient par « raid » dans les centres commerciaux de la banlieue de la Ville rose. Selon La Dépêche du Midi, trois jeunes femmes arrivées à Toulouse depuis seulement trois jours sont en garde à vue. Elles sont soupçonnées d’avoir opéré de véritables razzias sur les étalages, volant pas moins de 459 articles en trois jours, essentiellement des vêtements.

Plus de 12.000 euros de marchandise

Les trois voleuses présumées ont été interpellées lundi du côté de Montaudran par les policiers de la brigade de répression des atteintes aux biens (BRAB). Leur voiture était chargée de vêtements et remplie d’argent liquide. Dans leur chambre d’hôtel, les enquêteurs ont retrouvé tout le nécessaire des parfaites voleuses à l’étalage : aimants pour désamorcer les antivols, sacs doublés d’aluminium pour déjouer les portiques de sécurité.

>> A lire aussi : Il cambriole trois fois la même famille et lui vole trois voitures

Toujours selon le quotidien régional, 120 kg de marchandises ont été saisis en tout, pour une valeur estimée entre 12.000 et 15.000 euros. Le butin était destiné à être envoyé l'étranger par colis.