Thierry Dusautoir, le capitaine du Stade Toulousain, lors d'un match de Top 14 contre Montpellier, le 20 août 2016 au stade Ernest-Wallon de Toulouse.
Thierry Dusautoir, le capitaine du Stade Toulousain, lors d'un match de Top 14 contre Montpellier, le 20 août 2016 au stade Ernest-Wallon de Toulouse. - R. Gabalda / AFP

Sa fin de contrat avec le Stade Toulousain correspondra à sa fin de carrière. Au terme de cette saison, Thierry Dusautoir (35 ans) sera un retraité du rugby. Selon La Dépêche du Midi, le meilleur joueur du monde en 2011 a informé de sa décision l’encadrement et les dirigeants stadistes en début de semaine. « Je ne suis pas au courant, on ne s’est pas vus et on n’a pas parlé de ça », a toutefois réagi le président René Bouscatel. Quoi qu’il en soit, l’avenir de Dusautoir ne fait guère de doutes.

>> A lire aussi : Un nouvel All Black vers le Stade Toulousain?

Depuis son arrivée à Toulouse en 2006, le troisième ligne aile aura remporté une Coupe d’Europe (2010) et trois titres de champions de France (2008, 2011, 2012) venus se rajouter aux deux Boucliers de Brennus glanés avec Biarritz (2005, 2006). Vu la forme actuelle du Stade, rien ne dit qu’il pourra enrichir ce beau palmarès d’ici juin…

Record de capitanats en équipe de France

Mais pour le grand public, le « Dark Destroyer » restera le recordman de capitanats avec le XV de France : 56 en 80 sélections, de 2006 jusqu’au funeste quart de finale de la Coupe du monde face aux All Blacks, en 2015 (13-62). Avec les Bleus, le natif d’Abidjan aura notamment remporté le Grand Chelem 2010 et atteint la finale du Mondial 2011.

L’arrêt de Dusautoir ressemble à une nouvelle page qui se tourne dans un club toulousain en pleine mutation, après le départ d’autres monuments comme Vincent Clerc ou Clément Poitrenaud la saison dernière.

Mots-clés :