Le Stade Toulousain reprend des couleurs face à Lyon et met fin à une série de défaites

RUGBY Après une série de quatre défaites en Top 14, le Stade Toulousain a battu Lyon (42-26) à domicile ce dimanche. Mais le club est encore loin des phases finales…

B.C. avec AFP

— 

Alexis Palisson auteur de trois essais lors de la rencontre Stade Toulousain-LOU Rugby (42-26) le 19 mars 2017 à Toulouse.

Alexis Palisson auteur de trois essais lors de la rencontre Stade Toulousain-LOU Rugby (42-26) le 19 mars 2017 à Toulouse. — REMY GABALDA / AFP

Une victoire qui fait du bien aux Rouge et Noir et met fin à une série de quatre défaites consécutives. Sur son terrain, le Stade Toulousain a battu Lyon 42-26 ce dimanche lors de la 21e journée du Top 14 et le club de René Bouscatel remonte provisoirement de la dixième à la septième place.

>> A lire aussi : Réclamation rejetée, joueur suspendu... Décidément, rien ne va plus au Stade Toulousain

Les hommes d’Ugo Mola ont réussi une bonne entame de match, inscrivant un essai dès la 4e minute de jeu, suivi douze minutes plus tard d’un second d’Alexis Palisson. Avec à la manœuvre un Maxime Médard en grande forme.

Mais cette première mi-temps a été éclipsée par la deuxième période où les Stadistes ont laissé filer leur bonus offensif. « C’est dommage après une entame comme ça de laisser très certainement ce bonus qui nous tendait les bras », a réagi Ugo Mola en fin de match.

Les joueurs du LOU Rugby ont repris peu à peu l’ascendant, notamment le pack lyonnais dans les mêlées, et ont inscrit trois essais en 20 minutes.

Pour les joueurs du Stade Toulousain, la partie est loin d’être encore gagnée. S’ils veulent se qualifier pour les phases finales du Top 14, ils doivent continuer à engranger des points et presque tout gagner d’ici la fin de la saison. Or, leurs futurs adversaires s’appellent Bordeaux-Bègles, qui talonne les Rouge et Noir, le Racing 92, Toulon et Castres.

Et au milieu du Top 14 se profile un autre rendez-vous de taille le 1er avril : un quart de finale de Coupe d’Europe chez les Irlandais du Munster.