Le logo de La Poste. Illustration.
Le logo de La Poste. Illustration. - SIPA

Gros coup de chaud mardi à Rodez où les policiers ont cru pendant quelques minutes à une prise d’otage dans un bureau de Poste. Selon le quotidien Centre Presse, c’est un habitant qui donné l’alerte. Cet usager a d’abord été surpris de trouver porte close à 16h. Son inquiétude s’est accentuée quand il a aperçu de la lumière à l’intérieur. Il en a tiré la conclusion qu’une prise d’otages était en cours et a immédiatement prévenu les forces de l’ordre.

>> A lire aussi : Un enfant de 12 ans sème la panique dans un TGV avec un jouet

Grosse méprise. Oui, le bureau était fermé. Et oui, il y avait pourtant du monde à l’intérieur. En fait, il s’agissait d’une banale réunion du personnel. Probablement que la prochaine fois, les postiers prendront la précaution de mettre une pancarte.

Mots-clés :