Toulouse: Les navettes pour noctambules commencent leurs tournées

TRANSPORTS Des navettes de nuit, privées, entre en service ce jeudi 23 février pour desservir  le centre-ville et les dancefloors de Sesquières…

Helene Menal

— 

Une soirée dans un bar à Toulouse. Illustration.

Une soirée dans un bar à Toulouse. Illustration. — F. Scheiber - 20 Minutes

Il l’avait promis lors de sa campagne en 2014, cet élu-là tient ses engagements. Christophe Vidal, désigné « Maire de la nuit » en 2014 (et par conséquent toujours en fonction, vu qu’il n’y a pas eu de nouveau scrutin) lance un réseau de navettes de nuit, baptisé « Votre chauffeur » via son association Toulouse Nocturne.

2 euros, 4 euros pour circuler toute la nuit

La flotte pour noctambules, qui commence ses rotations ce jeudi 23 février, fonctionne du jeudi au samedi. Elle est composée de trois bus de 110 places. Les deux premiers desserviront les boulevards circulaires à une fréquence de 25 minutes et « ils rentrent sur la place Saint-Pierre, ce qui est important », précise Christophe Vidal. Le troisième car fera la navette toutes les heures entre Jean-Jaurès et les discothèques de Sesquières, qui attirent des milliers de clubbers.

>> A lire aussi : Les usagers ne boudent pas l'ouverture tardive du métro de Toulouse

Pour le centre-ville, le service sera assuré de 0h30 à 5h, mais il permettra de jouer les oiseaux de nuit jusqu’à 6h du côté de Sesquières. Les passagers devront payer deux euros le trajet, quatre pour un forfait nuit permettant de faire du nomadisme festif.

Priorité à la sécurité

Christophe Vidal ne cherche pas uniquement à faire plaisir à son « électorat » en lui évitant d’user ses semelles et de se faire prendre à l’alcootest. « Dans un contexte d’insécurité, il faut un encadrement de la nuit. Il y a par exemple un à deux vigiles dans les bus et des distributions de préservatifs », insiste-t-il.

Le président de Toulouse Nocturne estime que l’initiative, en désengorgeant régulièrement les « spots » les plus fréquentés, pourrait aussi apaiser les riverains à cran. Il songe enfin « aux nombreux travailleurs de nuit qui pourront trouver un moyen abordable de rentrer chez eux ».

Un moyen de plus. LeNoctambus circule déjà le jeudi jusqu’à 4 h du matin, mais en ligne droite de Marengo à Ramonville. Surtout, depuis deux ans le métro reste ouvert jusqu’à trois heures du matin le vendredi et le samedi. Avec succès, puisque selon Tisséo 100.000 voyageurs par mois circulent dans le créneau minuit-trois heures.

« Votre chauffeur » est présenté comme une offre « complémentaire ». Elle doit transporter 10.000 fêtards par mois pour être viable.