Toulouse: La chaudière du collège tombe en panne, les professeurs arrêtent les cours

SOCIETE Rentrée glaciale mardi au collège Georges-Chaumeton de l’Union. Les professeurs ont exercé leur droit de retrait pour cause de chaudière en panne…

H.M.

— 

Un radiateur. Illustration..

Un radiateur. Illustration.. — A. GELEBART / 20 MINUTES / SIPA

A 11,5°C, parfois 9°C, dans les salles de classe, il y a de quoi engourdir les neurones. Mardi, à la rentrée des vacances de Noël, les élèves et personnel du collège Georges-Chaumeton de l’Union, dans la banlieue de Toulouse, ont reçu un accueil glacial : la chaudière de l’établissement, pourtant récemment rénové, était en panne.

Après avoir essayé de dégeler l’atmosphère, une trentaine de professeurs a finalement jeté l’éponge dans la matinée faisant jouer son droit de retrait. Les enseignants ont accompagné les élèves dans les salles communes les mieux réchauffées de l’établissement.

Retour à la normale

Selon le site Internet du collège, la chaudière facétieuse est réparée ce mercredi matin et les cours peuvent reprendre dans une ambiance plus chaleureuse.