Hautes-Pyrénées: 125 brebis meurent en chutant d'une barre rocheuse, l'ours pointé du doigt

BIODIVERSITE Le propriétaire des animaux accuse l’ours tandis que la préfecture ne s’est pas encore prononcée…

20 Minutes avec agence

— 

Illustration d'un troupeau de brebis.

Illustration d'un troupeau de brebis. — LCHAM/SIPA

Quelque 125 brebis ont trouvé la mort dans la nuit de samedi à dimanche en tombant d’une barre rocheuse entre Gèdres et Luz-Saint-Sauveur (Hautes-Pyrénées). Pour le propriétaire des animaux, Thierry Lassalle-Carrère, éleveur à Esquièze-Sère, ce « dérochement » est dû à l’attaque d’un ours qui aurait poussé les brebis vers la falaise et acculé ces dernières jusqu’à leur chute.

« J’ai aussi retrouvé une bête agonisante. Elle portait des traces de morsures de l’ours et a dû être euthanasiée », a indiqué Thierry Lassalle-Carrère à France 3 Midi-Pyrénées. La préfecture du département, elle ne s’est quant à elle pour l’instant pas prononcée sur l’explication de la mort des brebis.

Une responsabilité difficile à établir

« Une évaluation par les gardes assermentés du Parc National des Pyrénées est actuellement en cours pour déterminer la cause de ce dérochement. (…) Si de fortes suspicions peuvent être légitimement retenues, l’attaque du troupeau par un ours ne peut être confirmée », ont annoncé les autorités lundi dans un communiqué.

Depuis leur réintroduction il y a vingt ans, la présence d’une trentaine d’ours dans la région n’a cessé de faire polémique, notamment auprès des éleveurs, qui estiment qu’elle leur a fait perdre beaucoup d’animaux. La responsabilité des ursidés dans les attaques de cheptel est cependant délicate à établir. Des chiens errants peuvent par exemple également s’en prendre aux troupeaux.