Un chaton dans un arbre. Illustration.
Un chaton dans un arbre. Illustration. - Superstock Sipa

Un torchon transformé en baluchon, contenant des tranches de lard bien alléchantes et suspendu à la branche d’un arbre. Sauf que le plat est farci de dizaines d’aiguilles de couturière et que la viande est entrelacée entre des branches de rosiers bien épineuses.

>> A lire aussi : Un abattoir du Gard fermé après la diffusion d'une vidéo montrant de «graves sévices» sur des animaux

Ce cadeau empoisonné a été retrouvé dans un arbre du parc d’un bâtiment désaffecté à Carcassonne, où plusieurs dizaines de chats vagabonds ont leurs habitudes, ce qui ne laisse aucun doute sur le but du dispositif.

Une plainte a été déposée

C’est d’ailleurs le bénévole de l’association « Les chats vagabonds », venu nourrir les matous, qui a découvert ce filet garni mardi soir. L’affaire, dévoilée sur Facebook, suscite une vive émotion chez les amis des animaux. D’autant que ces chats, connus, ont été stérilisés par la mairie et la SPA locale.

Mauvaise trouvaille pour la personne chargée du nourrissage hier soir ... un piège cruel et barbare suspendu à proximit...

Posté par Les chats oubliés de Carcassonne sur mercredi 24 février 2016

Les militants ont décidé de déposer plainte auprès de la gendarmerie de Trèbes. Et, au cas où l’allergique aux chats reviendrait sur les lieux du crime pour voir si son piège a fonctionné, ils ont laissé une pancarte en carton. Elle rappelle que les actes de cruauté envers les animaux domestiques peuvent être passibles de 30.000 euros d’amende et de deux ans d’emprisonnement.

Mots-clés :