Le robot de désherbage OZ440.
Le robot de désherbage OZ440. - Naïo Technologies

Avant, pour un maraîcher bio, il n’y avait pas d’autre alternative pour remplacer les pesticides que de s’échiner du matin au soir à désherber à la main les rangées de poireaux ou d’asperges.

Puis, en 2011, une start-up toulousaine, Naïo Technologies, a décidé de soulager les dos endoloris et de développer Oz440 un robot jardinier. Il bine, sarcle et ratisse, sans baguette magique, mais avec roues tout-terrain et sa panoplie d’outils amovibles. 35 professionnels ont opté pour l’instant pour ce robot désherbeur (à 20.000 euros pièce en moyenne), qui leur envoie des SMS et qu’ils guident jusqu’à leurs parcelles avec une manette de PlayStation.

 

Mais Oz en a encore sous le joystick. Depuis cinq mois, 25 étudiants en robotique de l'UPSsitech, l’école d’ingénieur de l’Université Paul-Sabatier, planchent sur sa nouvelle évolution dans le cadre de leur Master2. Ces élèves, visiblement convertis au bio, ont présenté leur travail jeudi en public et ont encore une semaine pour livrer leur prototype. « Au départ, je ne leur ai pas parlé algorithme, je leur ai dit que je voulais de beaux légumes et des consommateurs en bonne santé », raconte Joan Andreu, l’ingénieur de Naïo Technologies qui a chapeauté ce renfort aussi pléthorique qu’inespéré.

Et qui a bien fonctionné puisque Oz a désormais des yeux et un « cerveau ». Il détecte maintenant les obstacles au laser. Une caméra couplée à un GPS lui permet de mémoriser des itinéraires. Plus besoin de l’amener sur la parcelle, il reçoit sa mission et l’exécute jusqu’au bout sautant lui-même de cultures en cultures.

>> A lire aussi : Dominique Marchal, agriculteur devenu porte-parole des victimes des pesticides

La nouvelle appli pour smartphone ou tablette rend les SMS ringards. Et fin du fin, moyennant encore quelques réglages, il sera capable de suivre une personne. Idéal, pour lui refiler les légumes à porter pendant la récolte.

En fait, le seul truc qu’Oz ne fait pas seul, c’est de traverser la route.

 

Démonstration par les étudiant de la nouvelles fonction
Démonstration par les étudiant de la nouvelles fonction - H. Menal -20 Minutes

 

 

Mots-clés :