Haute-Garonne: Des pneus surmontés d'une croix brûlés devant le domicile de trois élus

FAITS DIVERS Trois élus du Conseil départemental ont découvert des pneus brûlés devant leur domicile durant la nuit de mardi à mercredi…

Beatrice Colin

— 

Illustration de pneus en train de brûler.

Illustration de pneus en train de brûler. — BAZIZ CHIBANE/SIPA

Drôle de réveil pour trois élus socialistes de la Haute-Garonne. Dans la nuit de mardi à mercredi, les conseillers départementaux de Villemur-sur-Tarn, Ghislaine Cabessut et Jean-Louis Raysseguier, ainsi que leur collègue du canton de Pechbonnieu, Sabine Geil-Gomez, ont découvert devant le pas de leur porte des pneus et de la paille en feu, surmontés d’une croix. A chaque fois, la même mise en scène.

Dépôts de plaintes

Un acte de vandalisme condamné « fermement » par le président du Conseil départemental de la Haute-Garonne qui « demande aux services de gendarmerie de faire rapidement la lumière sur les auteurs de ces agissements lâches et irresponsables », a indiqué Georges Méric (PS).

 

Les trois élus ont décidé de déposer une plainte. Il pourrait s’agir selon leur entourage d’une action coup de poing d’agriculteurs. La gendarmerie de la Haute-Garonne confirme que le même mode opératoire a été utilisé durant la nuit par des représentants du monde agricole à Auterive, devant des agences bancaires, mais aussi devant le Leclerc de Villemur. Sur les banderoles, on pouvait notamment lire « La mort est dans le prêt » ou « Un agriculteur se suicide tous les deux jours ».