Illustration de pneus en train de brûler.
Illustration de pneus en train de brûler. - BAZIZ CHIBANE/SIPA

Drôle de réveil pour trois élus socialistes de la Haute-Garonne. Dans la nuit de mardi à mercredi, les conseillers départementaux de Villemur-sur-Tarn, Ghislaine Cabessut et Jean-Louis Raysseguier, ainsi que leur collègue du canton de Pechbonnieu, Sabine Geil-Gomez, ont découvert devant le pas de leur porte des pneus et de la paille en feu, surmontés d’une croix. A chaque fois, la même mise en scène.

Dépôts de plaintes

Un acte de vandalisme condamné « fermement » par le président du Conseil départemental de la Haute-Garonne qui « demande aux services de gendarmerie de faire rapidement la lumière sur les auteurs de ces agissements lâches et irresponsables », a indiqué Georges Méric (PS).

 

Les trois élus ont décidé de déposer une plainte. Il pourrait s’agir selon leur entourage d’une action coup de poing d’agriculteurs. La gendarmerie de la Haute-Garonne confirme que le même mode opératoire a été utilisé durant la nuit par des représentants du monde agricole à Auterive, devant des agences bancaires, mais aussi devant le Leclerc de Villemur. Sur les banderoles, on pouvait notamment lire « La mort est dans le prêt » ou « Un agriculteur se suicide tous les deux jours ».

Mots-clés :