Illustration d'une bouteille de vin rosé.
Illustration d'une bouteille de vin rosé. - BARON ALAIN/SIPA

Ils ont mélangé du vin rouge et du vin blanc pour obtenir du rosé. Un assemblage qui a du mal à passer. Le regroupement de caves coopératives Vinovalie, basé dans le Tarn, vient d’être condamné pour ces faits à 10.000 euros d’amende, plus 1.000 euros de contravention. Et trois de ses responsables devront en plus payer 1.000 à 5.000 euros d’amendes chacun.

Vinovalie va faire appel

Le tribunal correctionnel d’Albi condamné le groupement, qui représente 470 vignerons de Gaillac, Fronton et Cahors, pour avoir "procédé à des coupages de vins blancs avec des vins rouges pour l’obtention de rosés, sans que ces manipulations aient été portées sur des registres". L’avocat de Vinovalie, Emmanuel Gil, a indiqué qu’il allait faire appel du jugement.

Mots-clés :