Un biologiste conduit des tests dans un laboratoire de l'Institut universitaire du cancer, à Toulouse, le 10 octobre 2014
Un biologiste conduit des tests dans un laboratoire de l'Institut universitaire du cancer, à Toulouse, le 10 octobre 2014 - PASCAL PAVANI AFP

Mercredi, le professeur Thomas Helleday, de l’Institut Karolinska en Suède, présent à la Toulouse Onco Week, a annoncé l’arrivée en France d’un nouveau médicament pour les hommes atteints du cancer de la prostate.

Découvertes scientifiques et conférences grand public

Ce chercheur avait déjà développé la molécule Olaparib pour traiter les cancers héréditaires de l’ovaire. Après avoir contribué à prouver son efficacité chez les patientes porteuses de gènes de susceptibilité au cancer, il vient de démontrer que la plupart des hommes atteints de cancers héréditaires de la prostate ont les mêmes mutations et répondent à ce nouveau médicament. Ces résultats ont permis la toute récente promotion de ce nouveau médicament à un statut permettant sa disponibilité en France. Plus de 53.000 hommes développent un cancer de la prostate chaque année dans l’Hexagone et plus de 8.800 en décèdent.

 

Cette importante nouvelle pour les malades a eu lieu dans le cadre de la Toulouse Onco Week, qui veut devenir à terme un congrès de référence. « C’est le premier congrès d’oncologie en Europe à accueillir l’ensemble des acteurs engagés dans la lutte contre le cancer. C’est le reflet de l’organisation de l’Oncopole, qui se distingue par l’union de la recherche privée et publique, du soin, des universitaires, des industriels et du monde associatif et caritatif », souligne Jean-Jacques Fournié, directeur du Centre de recherche en cancérologie de Toulouse, qui a déjà enregistré près de 70.000 consultations lors de sa première année d’activité.

Jusqu’au 5 février, les chercheurs vont présenter les dernières innovations technologiques dans le domaine de la détection, de l’apparition et du traitement individualisé des cancers, mais aussi faire un point sur les dernières grandes avancées en immunothérapies anti-cancéreuses.

Business et actions caritatives

Des rencontres business to business organisées par le Pôle de Compétitivité Cancer Bio Santé sont aussi programmées avec quinze start-up qui tenteront de convaincre avec leurs innovations des investisseurs. Pour le grand public, des conférences sont accessibles et des actions caritatives sont prévues pour lever des fonds.

Le dimanche 7 février, une course à pied de cinq kilomètres au départ du jardin des plantes a lieu pour reverser les bénéfices entre la fondation Toulouse Cancer Santé et la Ligue contre le Cancer. La Tow s’achèvera dans une ambiance festive, le même jour à la halle aux grains, au son de Toulouse Con Tour, qui réunira Art Mengo, Magyd Cherfi du groupe Zebda et Yvan Cujious.

 

Mots-clés :