Des livres de conjugaison, de grammaire et orthographe Bescherelle.
Des livres de conjugaison, de grammaire et orthographe Bescherelle. - A. Gelebart / 20 Minutes

En dignes filles d’instituteurs, Dominique et Karine Escafit ont des poussées d’urticaire quand un client leur demande de prendre connaissance du paragraphe « si-dessous ». Et quand elles recrutent pour leur boîte de communication, à CV équivalent, les deux sœurs écartent systématiquement celui est qui est truffé de fautes d’orthographe.

Avocats et cadres bancaires

« Nous constatons une forte dégradation du niveau chez nos clients, nos salariés ou nos stagiaires », souligne Dominique.

>> A lire aussi : Pourquoi les étudiants sont-ils si nuls en orthographe ?

Alors, plutôt que de pester dans leur coin, elles ont décidé d’ouvrir à Toulouse le « tout premier centre de formation entièrement dédié à l’orthographe ». Leur formation, ouverte depuis le mois de novembre, accueille des avocats qui veulent rester discrets, des cadres bancaires qui se doutent bien que leurs subordonnés ou leurs clients rient sous cape ou encore des demandeurs d’emploi en quête de crédibilité.

Certificat Voltaire

Surtout, elle se fait en partenariat avec le fameux Projet Voltaire, la plateforme Web spécialisée dans l’orthographe, qui se targue de réunir plus de deux millions d’utilisateurs.

>> A lire aussi : Une grosse erreur de conjugaison se glisse dans un manuel de français

Les élèves de Dominique et Karine ont donc accès au test de niveau du Projet Voltaire et à sa plateforme d’entraînement. Grâce à un portail Web, elles suivent leurs progrès à distance et leurs travers. Puis vient le moment des « deux (ou trois) jours de formation en face-à-face », avec un programme adapté au niveau du stagiaire.

« Les techniques sont différentes de celles apprises à l’école, nous mettons l’accent sur les règles qui ne sont pas assimilées », précise Dominique. Leurs stagiaires ont un an en tout pour obtenir en ligne le fameux « Certificat Voltaire », qui peut être mentionné sur un CV au même titre que le TOEFL pour l’anglais.

 

Karine Escafit-Pinaud et Dominique Escafit-Cola, les sœurs fondatrices d’Orthographe Toulouse. - H. Menal - 20 Minutes

Pris en charge par le compte formation

Les formations d’Orthographe Toulouse sont finançables via le Compte personnel de formation (CPF, ex-DIF). Elles coûtent 1.095 euros pour deux jours à titre individuel, 3.500 euros par exemple pour des groupes de huit en entreprise. Les tarifs sont dégressifs pour les demandeurs d’emploi et négociables pour les particuliers qui veulent s’étalonner.

Mots-clés :