La conception assisté par ordinateur arrive dans les cabinet dentaires.
La conception assisté par ordinateur arrive dans les cabinet dentaires. - Lyra

Pour sa dernière couronne dentaire, Nadine n’a eu besoin que de deux rendez-vous chez son dentiste. Très rapprochés. Elle n’a pas eu droit à « la fameuse pâte rose qui colle aux dents » pour la prise d’empreintes et, curieuse de nature, elle a pu admirer sur son écran le détail de sa dentition en 3D.

>> A lire aussi : Un dentiste crée un appareil pour aider au sevrage de la tétine

« C’était tout simplement bluffant », assure cette quadragénaire de Toulouse qui raconte avec le sourire sa dernière séance chez son dentiste high-tech. Patrick Bitoun en l’occurrence, un praticien plutôt tendance geek, « attentif aux évolutions techniques de la profession » et qui a « le goût des choses nouvelles ».

Il y a deux ans, il a cédé aux sirènes de la numérisation et jeté son dévolu sur le matériel de l’entreprise française Lyra. Non seulement il s’est doté de la caméra intrabuccale pour la restitution 3D de la dentition, mais il a aussi opté pour le pack complet avec système d’usinage.

 

L’usinage d’une couronne dentaire. - Lyra

 

Grâce aux données numérisées, une machine installée dans son cabinet fabrique la prothèse. C’est le principe de l’impression 3D mais inversé, puisque le spécialiste place son bloc de matière qui est alors sculpté.

Une couronne fabriquée et posée en 1h30

Plus besoin d’aller-retour chez un prothésiste dentaire, même si pour les appareils compliqués, Patrick Bitoun fait encore appel à des intermédiaires.

Pour les couronnes les plus simples en revanche, la dent est fabriquée chez lui et posée en « une heure et demie ». Le dentiste ne propose plus de prothèse métallique et garantit la traçabilité « 100 % française » de ses fausses dents.

Au début, Nadine était prudente. « Pendant quelques jours, je n’ai pas mâché du côté de ma couronne », reconnaît-elle. Mais depuis, elle a conseillé son praticien à sa belle-mère et à son père. Le revers de la médaille, c’est qu’il faut attendre un peu plus longtemps pour obtenir un rendez-vous…

Mots-clés :