L'attaquant du TFC Martin Braithwaite (à gauche) à la lutte avec le défenseur du PSG Grégory Van der Wiel, le 16 janvier 2016 au Stadium de Toulouse.
L'attaquant du TFC Martin Braithwaite (à gauche) à la lutte avec le défenseur du PSG Grégory Van der Wiel, le 16 janvier 2016 au Stadium de Toulouse. - P. Pavani / AFP

La fête était presque parfaite, avec l’inauguration du Stadium rénové pour l’Euro 2016. Mais le TFC a fini par perdre un match qu’il a longtemps dominé, face au monstre parisien, bien timide samedi (0-1). Trois jours après avoir mis 120 minutes à mater Marseille en Coupe de la Ligue (2-1, a. p.), les Violets ont livré une prestation haut de gamme pour un club relégable en Ligue 1.

>> A lire aussi : Ibrahimovic sauve un petit PSG… Dur à encaisser pour Toulouse…. Le match à revivre en direct

Avec une étonnante défense à trois (Tisserand - Diop - Spajic) que n’aurait pas reniée son prédécesseur Alain Casanova, Dominique Arribagé a failli réussir son coup. « On a eu que la séance de vendredi pour mettre en place ce schéma et les gars ont été bluffants, juge l’entraîneur toulousain. L’idée, c’était de bien défendre, mais surtout de mettre les Parisiens en difficulté. »

Mission accomplie, surtout avant la pause. Seulement, la frappe de Wissam Ben Yedder a touché la transversale du gardien parisien Kevin Trapp (36e)… A la 73e minute, Zlatan Ibrahimovic ne ratera pas sa tête pour offrir un neuvième succès d’affilée au PSG. La différence entre une équipe en galère et un futur champion de France, sans doute.

« Je suis déçu du résultat, mais on fait un vrai bon match, poursuit Arribagé. Je reste optimiste par rapport à la question du maintien. » « Il n’y a pas de déception individuelle, tous les mecs ont été bons », assure-t-il.

Le relégable a confirmé son net regain de forme enregistré depuis fin novembre. « Le nul aurait été mérité, estime le défenseur serbe Uros Spajic, après avoir échangé son maillot avec Ibrahimovic. Cela fait mal, mais on ne baisse pas la tête, on tourne la page. »

Encore deux rendez-vous face au PSG, mais à Paris

Toulouse a encore deux rendez-vous avec le PSG, mardi en 16es de finale de Coupe de France puis une semaine plus tard en demi-finale de la Coupe de la Ligue. Les deux fois au Parc des Princes, où il ne pourra plus compter sur le soutien de 30.000 supporters conquis, comme samedi au Stadium.

Mots-clés :